Archive pour la catégorie ‘émissions’

La yohimbine du 8 Juin – Programme.

Mercredi 28 mai 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Travel Check ♦ Site internet : http://travelcheck.bandcamp.com/. « Tronches de sales gosses et saturation : dans la lignée de leurs confrères américains, les parisiens Travel Check s’immiscent sur le devant de la scène garage française avec une poignée d’excellents EP et des concerts du feu de Dieu. Le tout sans prise de tête. » DumDum

Le billet d’humeur sera « Speed Sisters », le documentaire qui percute !» : Dans le documentaire Speed Sisters, Amber Fares suit les aventures de la première équipe de rallye 100% féminine en Palestine et fait valser des kilomètres de préjugés.


La rubrique musicale parlera de The Revellions – Give It Time (2014) : Give It Time … on en aura laissé du temps aux Revellions pour nous offrir le successeur de leur brillant premier essai ! 6 ans tout de même… Quand bien même le groupe avait refait surface en 2012 avec un single, on avait cru celui-ci perdu et ses membres dispersés. Jusqu’à ce que l’on apprenne la sortie imminente de ce nouvel album !

En écoute ici : http://soundcloud.com/therevellions

La petite gâterie de la soirée sera «Confessions d’un écrivain raté» :

J’ai passé deux ans à écrire un livre que personne n’a lu.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : 4 octobre 2010 : En Irak, un journaliste travaillant pour la chaîne américaine Alhurra TV est assassiné alors qu’il se rend à son travail. Une bombe était placée sous sa voiture. Il s’inscrit dans une liste de plus de 230 journalistes tués depuis l’invasion américaine de 2003. 99% de ces meurtres sont restés impunis : en Irak, on tue les journalistes en toute impunité, et c’est un risque auquel ils s’exposent dans leur quête de vérité. Pendant ce temps-là, en Irlande, je rédige sur mon MacBook la première page de qui sera, je l’ai décidé, mon premier roman. J’ai inscrit la date dans le carnet Moleskine marron qui me sert de journal. J’ai 23 ans, et cela fait trois ans que j’écris. Même si je n’ai probablement pas encore les moyens d’écrire un roman, j’ai la conviction qu’en restant assis assez longtemps à mon bureau – et en me frottant les sourcils assez régulièrement – ça finira par sortir. J’ai déjà écrit de la poésie et des nouvelles, j’ai été publié dans quelques journaux modestes, mais malgré cela, j’ai peur de n’être qu’un imposteur, un pastiche d’autres auteurs meilleurs que moi… A dimanche soir !!



Bookmark and Share

La yohimbine du 25 Mai – Programme.

Vendredi 23 mai 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Judie ♦ Site internet : http://www.judie.it/. Ce trio puise ses racines dans le rock et ses évolutions, mouvementées ou hypnotiques. Enveloppé par un chant passionnel où le langage est au service de l’émotion, Judie a de la ressource et semble déterminé à se distinguer des courants alternatifs. Confiants dans leur capacité à produire plus et à se renouveler, 2014 porte leur quatrième opus « Toy Soldier », enregistré à Toulouse au Studio de la Vierge. Une fois de plus le trio Judie affirme sa griffe et impose un univers sonore sans équivalent.

Le billet d’humeur sera «Le train (n’) entrera (pas) en gare» : Trop belle pour être vraie, cette histoire des trains trop larges pour les quais de gare, révélée par Le Canard Enchaîné. Si belle qu’elle tournait déjà en boucle sur BFM mardi soir, avant de s’épanouir aux radios du matin, avec toutes ses déclinaisons : le « mea culpa » de Réseau Ferré de France pour le brouillage de la communication avec la SNCF, et le génial « les régions ne sont pas des pigeons » du président de l’Association des Régions Françaises, le socialiste Alain Rousset (source apparente de la fuite canardesque) qui refuse de débourser le moindre centime sur les 50 millions (ou 80 ?) que devrait coûter le rabotage des quais de gare, pour y laisser entrer les TER, construits trop larges de 20 centimètres. Question annexe (et purement gratuite) : « Les régions ne sont pas des pigeons », combien de millions, pour le communicant qui a inventé la formule ?

La rubrique musicale parlera de The Vickers – Ghosts (2014) : Au cas où vous ne l’auriez pas compris, l’époque est au psychédélisme, que l’on nous sert un peu à toutes les sauces. Bon, remarquez on ne va pas se plaindre au vu de la qualité des livraisons récentes (Jacco Gardner, Doug Tuttle, Morgan Delt ou Temples).
Et l’état de grâce continue avec ce Ghosts des Vickers, combo venu d’Italie. Un groupe qu’on n’accusera pas de céder aux sirènes du temps, celui-ci existant depuis un bon moment et ayant déjà sorti un premier album, Fine For Now, en 2011.

En écoute ici : http://thevickers.bandcamp.com/album/ghosts?from=embed

La petite gâterie de la soirée sera «Faire du tourisme au Zimbabwe est l’incarnation même de la solitude» :

Mugabe comptait dessus pour relancer l’économie, mais ça a l’air râpé.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Vous n’avez sûrement jamais vu d’agence de voyages proposant des séjours tout compris au Zimbabwe. C’est sans doute lié à l’histoire du pays, faite de génocides et de répressions – deux choses qui peuvent facilement gâcher des vacances. Quelle qu’en soit la raison, le Zimbabwe ne figure généralement pas dans les priorités des occidentaux en manque d’exotisme, et ce malgré ses paysages magnifiques et ses habitants chaleureux. A dimanche soir !!


Bookmark and Share

La yohimbine du 18 Mai – Programme.

Mardi 13 mai 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Forest Of Beards ♦ Site internet : https://forestofbeards.bandcamp.com/album/forest-of-beards

Forest of Beards are a Galliac trio whose roots lie in loud, raucous rock, which is all very well – many have built a career on testotorone-fuelled anguish. However, this one-dimensional approach often obsures their songwriting nous: The brooding swoon of ‘Desert’ is beautiful and haunting in equal measure. Maybe the Beards should rethink their schtick? FOB, ou quand 3 sauvages du Tarn se réunissent pour faire un putain de rock stoner lourd et sans concession.

Le billet d’humeur sera «Rohro» :

Personnellement, ta guerre de salle de muscu avec Booba, j’en ai autant à cirer que des pompes d’Aquilino Morelle. Mais puisque tu as décidé sur un coup de tête de la déplacer du ring d’internet vers la vraie vie, et qu’un pauvre garçon innocent a bien failli y laisser sa jeunesse, je me propose d’en jouer les arbitres, histoire de mettre fin à l’escalade.

La rubrique musicale parlera de Chicken Diamond – My Name Is Charles « Chicken » Diamond (2014) :

My Name Is … est déjà le troisième album du one-man band ! Après deux albums de haute volée, on attend toujours (et c’est tant mieux) le moindre signe d’essoufflement. Adepte d’un raw blues guttural et sans fioritures, Chicken Diamond livre ici un nouvel opus une nouvelle fois impeccable…

En écoute ici : https://soundcloud.com/charles-diamond


La petite gâterie de la soirée sera «Comment pécho des bourgeoises» :

Les filles pétées de thunes sont bonnes parce que leurs mères le sont. Mais elles sont aussi complètement tarées parce que leurs pères ne sont qu’une bande de consanguins hydrocéphales qui vivent dans une putain de tour d’ivoire coupée du reste du monde et qui s’adonnent au fétichisme des cravaches en cuir et des uniformes SS.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Tous ces ingrédients transformeront votre aventure avec l’une de ces créatures – et ce, même si l’aventure en question dure l’espace d’un week-end – en un incroyable séjour au pays des prescriptions de Xanax, de la glande, des engueulades infernales, de la musique de merde, du room service, des psys inutiles, des tatouages qui coûtent plus cher qu’une caisse, du décalage horaire et des guestlists. Ça a l’air horrible sur le papier, et ça l’est d’autant plus en vrai. Souvenez-vous qu’elles ne resteront pas avec vous étant donné qu’elles sont génétiquement prédisposées à la reproduction avec leur semblables. Cependant, tant que vous comprendrez que vous n’êtes rien de plus qu’un putain de bouche-trou, vous pourrez toujours tirer votre épingle de cet horrible jeu… A dimanche soir !!!


Bookmark and Share

La yohimbine du 11 Mai – Programme.

Mercredi 7 mai 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Ronny and Clyde ♦ Site internet : http://ronnyandclyde.bandcamp.com/album/ronny-and-clyde-e-p-physique-2014. Ronny and Clyde comme son nom ne l’indique pas est le point de conjonction d’une seule et même personne, Gilles Pedoussaut. Cet artiste singulier et cet irréductible aventurier s’est lancé le défi à 50 ans, dans une sorte de palier de décompression, de chanter et de mettre en musique sa trajectoire improbable et fantasque de vie… Et c’est grâce à la rencontre avec de jeunes musiciens, audacieux et talentueux, issus du conservatoire de musique classique de Toulouse (Jean Baptiste Azanza à la contrebasse, Luc Blanchot au violoncelle et Théo Teboul à la batterie) que l’aventure intérieure peut voir le jour en 2011. Le résultat est un premier E.P 5 titres autoproduit « Fleurs de peau » aux accents Waitsien et à la verve Brautigantesque ! Cette expérience contre-culturelle à la française est à découvrir, absolument, sur scène…SORTIE DU SECOND E.P FEVRIER 2014…

Le billet d’humeur de l’équipe de Psychedelic Révolution : Sébastien, Pierre, Romain et consorts animeront d’entrée cette émission avec humour, dérision, provocation… Avec un billet d’humeur qui sera d’ une forme courte, informationnelle, humoristique, souvent satirique avec des infos musicales, des dates de concerts… Le billet d’humeur est le lieu de l’indignation, du coup de gueule, du fou rire. C’est une prise de parole individuelle qui sort le journal d’un certain conformisme, d’une routine. Le billet d’humeur, parfois proche en longueur de la chronique, c’est donc un auteur qui impose sa marque, son style. Mais le billet peut être une œuvre collective. L’humour grinçant, l’ironie sont des composantes importantes du billet.

La rubrique musicale parlera de Delaney Davidson – Swim Down Low (2014) : On avait découvert sur le tard Delaney Davidson. Il a fallu la réédition il y a deux ans par Casbah Records de Ghost Songs, son deuxième album, pour que le folk habité du néozélandais atteigne nos esgourdes qui n’en demandaient pas temps. La qualité des compositions du bonhomme n’ont fait qu’attiser notre curiosité quand on a appris la sortie de ce nouvel album du troubadour, Swim Down Low, sur Outisde Inside. En écoute ici : http://youtu.be/U7NeTpP_IfE


Un homme, son chien et sa montre.

La petite gâterie de la soirée sera «Poutine offre ses montres à des inconnus dans la rue» :

Du coup on se demande : comment fait-il pour avoir toutes ces montres ?

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Vladimir Poutine est un homme de symboles, le genre de mecs qui vous fait clairement comprendre qui commande (au cas où vous n’auriez pas compris : c’est effectivement Vladimir Poutine qui commande.) Quand il n’est pas le torse à l’air en train de combattre des poissons, traverser les plaines de Sibérie sans chemise à cheval ou de tirer à l’arbalète sur une baleine depuis un bateau à moteur – toujours dévêtu – il traverse les provinces russes pour distribuer des montres de luxe à des passants, systématiquement enchantés. Quand il est d’humeur plus extravagante, il se contente de les lancer du haut d’un pont. Officiellement, Vladimir Poutine gagne environ 140 000 euros par an, c’est – ridiculement – moins que François Hollande ou que David Cameron. Cependant, la collection de montres de Vladimir est estimée à plus de 600 000 euros, ce qui prouve que le président russe, possiblement, se fait de l’argent ailleurs… A dimanche soir :)


Bookmark and Share

La yohimbine du 4 Mai – Programme.

Jeudi 1 mai 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Monstre ♦ Site internet : http://www.reverbnation.com/monstre. Un monstre est un individu ou une créature dont l’apparence, voire le comportement, surprend par son écart avec les normes d’une société. Le monstre est de manière plus générale un individu qui par certaines de ses caractéristiques propres se démarque de façon significative de ses congénères. Ces caractéristiques peuvent être physiques, morales ou intellectuelles ; toutefois la monstruosité proprement dite n’est pas forcément négative, elle peut être un gain par rapport à une norme commune.

La rubrique musicale parlera de Black Lips – Underneath The Rainbow (2014) : Trois ans déjà nous séparent de la sortie d’Arabia Mountain qui avait vu les Black Lips enfoncer le clou avec un album brillant, constituant avec Good Bad Not Evil et 200 Million Thousand, une trilogie quasi-parfaite. C’est donc peu dire que l’on attendait le retour de la bande à Cole Alexander et Jared Swilley. On attendait de voir quelles orientations le groupe allait choisir d’emprunter, celui-ci ayant toujours pris soin d’incorporer à son garage rock, son flower punk initial, des éléments empruntés à d’autres styles (les éléments country de Good Bad Not Evil ou la pop de Arabia Mountain).

En écoute ici : https://soundcloud.com/vicemusic/black-lips-boys-in-the-wood


La petite gâterie de la soirée sera «Un distributeur de boissons hanté se trouve à Seattle» :

Depuis des décennies, un fantôme s’attache à le remplir de sodas que personne n’a envie de boire.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Comme 45% des américains le savent, les fantômes existent vraiment et se promènent tranquillement parmi nous. Certains ont pour objectif post-mortem de se manifester sur des toasts grillés ; d’autres préfèrent passer leur temps à traîner autour d’orphelinats abandonnés pour le bonheur des émissions W9. Mais un fantôme plus original que les autres a décidé de hanter une machine à Coca-Cola dans un coin banal de Seattle. Cette machine est source de curiosité et de peur depuis des décennies, à cause de son emplacement bizarre, de son apparence délabrée et de sa réputation d’être continuellement rechargée par un ouvrier que personne n’a jamais vu. Tout ça ne peut qu’évoquer la fameuse scène de Charlie et la Chocolaterie (la version de 1971, pas le remake tout pourri de Tim Burton), qui a donné la trouille à des générations entières : «  Nobody ever goes in, and nobody ever comes out. »


Bookmark and Share

La yohimbine du 27 Avril – Programme.

Jeudi 24 avril 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Skin and Wire ♦ Site internet : https://soundcloud.com/skinandwire. Skin and Wire à été crée en mars 2012 à Toulouse. Leur chanteur, d’origine britannique, écrit ses textes en anglais et en français. Le son de son banjo acoustique faussement innocent est accompagné par un guitariste tombé dans la potion du rock garage quand il était petit, une bassiste dont la discrétion sur scène est en proportion inverse à l’efficacité de son jeu, une violoniste formée dans la baroque qui prend un malin plaisir à brancher son instrument pour le faire hurler dans des duels diabolique avec la guitare, et un batteur qui tient le tout de deux mains d’expert. Après plusieurs dates dans la région toulousaine et une petite tournée dans quelques pubs réputées de Londres, où ils ont été reçu-e-s avec enthousiasme par le public comme par les programmateurs, Skin and Wire sort de son bayou du sud-ouest de la France pour venir faire ses dents sur les scènes nationales…

Nos invité(e)s : Tzigans in Royces ♦ Site internet : http://tzigansinroyces.bandcamp.com/. L’histoire des Tzigans in Royces est assez banale. Elle commence le jour où Cyril et Tony se retrouvent « par hasard »….. l’un est sous l’effet de l’ hantise par l’esprit de Geronimo, ou par l’âme d’un poète slave complétement inconnu, l’autre revient d’une longue et intense initiation aux pratiques vaudoues. Avec la ferme intention de mettre en place une séance d’exorcisme, ils rencontrent Patrik et Carolina….. Lui revient juste de l’académie des sciences occultes de Arcéliliès et elle est membre d’honneur de la confrérie européenne des sorcières blanches…. Alors qu’ils font connaissance et préparent leur cérémonie, ils s’aperçoivent qu’ils sont tous les quatre musiciens………. Exorcisme, exutoire, spiritisme ou transe shamanique, tout est bon pour pouvoir matérialiser leurs expériences et les jeter dans le grand chaudron du rock. Une légende locale raconte que lors d’une séance de répétition, le fantôme de Jim Morrisson serait venu les insulter pour les stimuler et aurait demandé à faire de leur mieux pour sauver l’esprit du rock avant qu’il ne meure……. Les Tzigans in Royces ne cherchent pas obstinément à être originaux ou différents…..leur rock est devenu une entité à part entière, un petit monstre attachant qui pour les analystes et autres chroniqueurs pourrait être qualifié de: Rock à l’ancienne mais non passéiste autant en appétit de grooves alambiqués que de thèmes cinématiques du subconscient……

La rubrique musicale parlera de The David – Another Day, Another Lifetime (1967) : Attention, chef d’oeuvre oublié ! Oui, car ce Another Day Another Lifetime fait partie des bijoux de la pop psyché californienne sixties. Si The David est systématiquement oublié des anthologies et autres discothèques idéales, ils ont pourtant sorti en 1967 un album qui n’a pas à rougir aux côtés des fleurons du genre.

En écoute ici : http://www.youtube.com/watch?v=-pIbG7Lzv3E&list=PLDBE1DAC21632FA9A&feature=share


Les Stones dans les années 70, à l’époque bénie où il était encore possible de tremper son biscuit toutes les nuits.

La petite gâterie de la soirée sera «Pourquoi il est impossible de tirer son coup en tournée» :

Si vous ne chopez pas après un concert, ce n’est pas forcément parce que votre groupe craint.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé :

Si vous êtes musicien, l’un de vos oncles par alliance (celui qui passe les fêtes constamment bourré) a sans doute dû essayer de vous soutirer sur un ton faussement fraternel et clairement libidineux quelques anecdotes salaces de tournée. Vous pouvez sentir ses postillons glaireux alors qu’il vous chuchote à l’oreille : « Et donc, c’est comment la vraie vie de rockstar ? Je veux dire… les groupies ? J’imagine que tu tâtais de la petite anglaise tous les soirs, hein ? »

Et la réponse est… Non. Non, vous n’avez pas vu un cul de tout le mois. À moins que vous ne soyez rappeur, gay ET alcoolique ou membre de Led Zeppelin (où c’était les roadies qui faisaient tout le sale boulot, pendant que le groupe s’amusait avec une fan et un requin); il est peu probable que vous ayez fait monter le score sur la route.

J’ai passé une bonne partie de ma vie en tournée, et il se peut que ça vous surprenne, mais je n’ai JAMAIS vu un seul musicien coucher avec une personne qu’il avait rencontré le soir-même. J’imagine bien ce que vous devez penser : vous vous dites que j’ai probablement une tronche à faire goutter les robinets et que j’ai uniquement voyagé avec des types dégueulasses qui ont fait un trait sur leur diginité et leur hygiène sexuelle. Non. C’est juste que les tournées réunissent un tas d’éléments qui rendent techniquement impossible le moindre quickie avec une hystérique bourrée portant le T-shirt de votre groupe.

On vous donnera les raisons qui font que vous ne pouvez pas choper en tournée. A dimanche soir :)


Bookmark and Share

La yohimbine du 20 Avril – Programme.

Mercredi 16 avril 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Man-size ♦ Site internet : man-sizeofficiel.tumblr.com/.

Man-Size est un homme
Man-Size « fait le rock »
Man-Size met des grosses guitares sur des machines et chante en anglais
Man-Size est un chat
PROFIL : rock futuriste
MOTEUR : à explosion
DATE DE CRÉATION : 2010
SES QUATRE POINTS CARDINAUX : Deus – Blues Explosion – Joy Division – Depeche Mode
TEMPÉRAMENT: nerveux

Le billet d’humeur sera animée par l’équipe de Psychedelic Révolution : Sébastien, Pierre, Patrick et consorts animeront d’entrée cette émission avec humour, dérision, provocation… Avec un billet d’humeur qui sera d’ une forme courte, informationnelle, humoristique, souvent satirique. Elle s’apparente à la fois au « witz » freudien, ou mot d’esprit, et au pamphlet. La forme est aussi ancienne que la presse. Le billet d’humeur est le lieu de l’indignation, du coup de gueule. C’est une prise de parole individuelle qui sort le journal d’un certain conformisme, d’une routine. Le billet d’humeur, parfois proche en longueur de la chronique, c’est donc un auteur qui impose sa marque, son style. Mais le billet peut être une œuvre collective. L’humour grinçant, l’ironie sont des composantes importantes du billet.

La rubrique musicale parlera de Night Beats – Sonic Bloom (2013) : Venus d’Austin, les Night Beats avait proposé en 2011, chez Trouble In Mind, un premier album plein de classe d’un grand classicisme mais en même temps d’une redoutable efficacité. Il aura fallu attendre deux ans pour pouvoir écouter un successeur à cet album homonyme, cette fois ci en co-prod Reverberation Appreciation Society (label de l’Austin Psych Fest) et Burger Records.

En écoute ici : http://nightbeats.bandcamp.com/album/sonic-bloom?from=embed


La petite gâterie de la soirée sera «Les stoners possèdent désormais leur propre monnaie» :

Les pères fondateurs des États-Unis troquaient des graines de chanvre. Aujourd’hui, les dignes représentants de l’industrie de la marijuana échangent des potcoins.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé :

Les pères fondateurs des États-Unis comme George Washington et Thomas Jefferson troquaient des graines de chanvre. Aujourd’hui, les dignes représentants de l’industrie de la marijuana échangent des potcoins.

Cette nouvelle monnaie électronique est détenue par des dispensaires de cannabis à usage médical, des cultivateurs de weed, des coffee shops du Colorado et quelques entrepreneurs désireux de mettre un peu d’argent de côté.



Bookmark and Share

La yohimbine du 13 Avril – Programme.

Vendredi 11 avril 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Finaliste du tremplin « Décroche le son » ♦ Site internet : https://www.facebook.com/decrocheleson. Dimanche soir, on recevra le finaliste du tremplin « Décroche le son ». C »est un tremplin musical ouvert au jeunes musiciens amateurs de 16 à 23 ans, quelque soit le style de musique, du rock, pop, métal au reggae en passant par la chanson, le hip-hop, les musiques électroniques…  Le tremplin  Décroche le son ! est organisé dans les salles de spectacle du service de l »Animation Socioculturelle, avec le concours de partenaires privés dont nombre de festivals de Toulouse et de la région. La cinquième édition a lieu en 2014. Les musiciens sélectionnés vont sonner la charge de printemps dès le 18 mars. La finale réunira les gorupes retenus, et se déroulera dans la nouvelle salle des musiques actuelles de Borderouge, qui ouvrira ses portes début 2014.  Pour le lauréat, de belles récompenses en perspective : des dates dans des salles de concert et dans des festivals de la région, des bons d »achats pour du matériel…Pour tous les finalistes, c »est l »occasion de jouer dans des casino online conditions professionnelles et d »être entendu par bon nombre de professionnels, programmateurs, musiciens et producteurs de la région toulousaine.

Le billet d’humeur sera « Silence» : Malgré la surprise feinte par de nombreux commentateurs (il faut bien faire mousser un peu écrans et gazettes), les résultats des municipales étaient hautement prévisibles. Le taux élevé d’abstentions, la claque reçue par le PS, la victoire en trompe l’oeil de l’UMP (plus par rejet du PS que par adhésion), la résistible montée du FN, on les voyait tous venir gros comme un Hollande après orgie de pépitos. Le spectacle politique politicien devient tellement routinier et de plus en plus vide de sens, déconnecté des réalités du terrain. « Coup de barre à gauche », « coup de barre à droite », « Hollande ou Sarko », « Ayrault ou Valls », « Le Pen ou Mélenchon », « social-démocratie », « social-libéralisme », « pacte de compétitivité », « courbe du chômage », « retour de la croissance », « rigueur des comptes publics », « patriotisme », « protectionnisme », « immigration », « sécurité », « UMPS », « européisme », etc., autant d’éléments de langage, de novlangue politico-communicationnelle, de mots censés incarner telle ou telle boutique politique dans le temps réduit, rapide et anti-pensée de l’agora médiatique.

La rubrique musicale parlera de Doug Tuttle – Doug Tuttle (2014) : Après le split des prometteurs MMOSS, Doug Tuttle leur guitariste a décidé de voler de ses propres ailes et sort donc chez Trouble In Mind – qui s »est spécialisé dans le revival psyché - son premier album.
Doug Tuttle offre un disque splendide, reproduisant à la perfection le son si caractéristique de ce type d »enregistrements durant les sixties.

En écoute ici : https://soundcloud.com/troubleinmind/doug-tuttle-turn-this-love

La petite gâterie de la soirée sera «Soyons sincères : il n’y a plus d’arguments pour sauver les colocataires» :

Égoïstes, sales et nihilistes, ce sont tous des sagouins pervers et repoussants.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Un appartement est un refuge. C’est un endroit où l’on est supposé trouver un bref moment de répit avant de se lancer à nouveau dans le monde extérieur, lieu sans foi ni loi où conversations fastidieuses, boss désagréables et musiciens ambulants règnent sans partage. En aucun cas, nous ne souhaiterions que notre foyer rende nos vies encore plus atroces. Et pourtant, pour ceux qui n’ont pas les moyens de vivre seul, cela arrive très souvent. Nous vivons avec des colocataires qui compliquent nos vies, avec leur arrogance, leur capacité à voler votre pain complet, et qui insistent pour laisser tous les radiateurs allumés en laissant les fenêtres ouvertes, jetant littéralement énormément d’argent par ces mêmes fenêtres…


Bookmark and Share

La yohimbine du 6 Avril – Programme.

Mercredi 2 avril 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Release party Sound Sweet Sound @ La Dynamo ♦ Site internet : https://www.facebook.com/events/1500072300220090/?ref=22&source=1. Comme promis, le groupe de rock psychédélique Sound Sweet Sound sortira officiellement son deuxième album à La Dynamo (Toulouse), à l’occasion d’une grande fête gratuite, basée sur une participation libre mais nécessaire!

Au menu:
- un apéro avec tous les KissBankers qui nous ont soutenu, ainsi bien sûr que les amis, les proches et les artistes qui travaillent depuis plusieurs mois sur ce projet!
- Un concert exclusif du collectif Psychedelic Sessions! Enfant logique de la mouvance The Psychedelic Revolution, les groupes de rock psyché Toulousain (She Hunts Koalas, Substitut, The Rusty Bells entre autres) se réuniront sur scène pour une nouvelle expérience musicale, entre énergie rock’n'roll et improvisations chamaniques!
- Enfin, le groupe Sound Sweet Sound jouera l’intégralité de son second album, plus quelques surprises! Il sera dévoilé également le deuxième clip du groupe, illustrant la chanson Holy Songs!
Le tout agrémenté de performances artistiques, de vidéos projections et de jeux de lumières!
L’album « Holy Songs and Human Scenes sera disponible ce soir là, objet réunissant un CD et un DVD, pour entrer à fond dans l’univers de Sound Sweet Sound!


Le billet d’humeur sera «Chuck Berry, un p’tain de génie» : Chuck Berry ? Pourquoi maintenant ? Parce que j’en ai envie. Pour oublier quelques minutes la résurgence décomplexée de la peste brune en notre beau pays. Et pour chanter un des génies un peu oubliés ou snobés du XXe siècle (bien que son œuvre soit omniprésente à travers… tous les morceaux de rock depuis soixante ans).

La rubrique musicale parlera de Morgan Delt – Morgan Delt (2014) : Nos auditeurs le savent, la compilation Rubble est un must du genre pour tous les amoureux des sixties. Un double coffret de vingt disques, une somme monumentale de titres renversants. Si vous ne connaissez pas encore ces compilations, on vous en recommande chaudement l’acquisition puis l’écoute en parcourant les articles de nos amis de Planetgong consacrés à ces dernières sous la plume inimitable du sieur Béroalde de Fuzz. S’il on vous parle des Rubble, c’est que cet album de Morgan Delt semble en être le reflet, la suite logique et ce, dans son volet le plus psychédélique.

En écoute ici : http://morgandelt.bandcamp.com/album/morgan-delt-2?from=embed

La petite gâterie de la soirée sera «Allume ton bang et écoute cette putain de compilation de Wizard Rock» :

Entre le Vietnam, Nixon, et Peter Frampton, qu’est-ce que tu pouvais faire durant les années 70, sinon te défoncer et balancer des riffs monolithiques ?

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Entre le Vietnam, COINTELPRO, Nixon, Peter Frampton, Barry Manilow et tous les autres trucs horribles qui ont ravagé les années 70, il était normal pour tous les gens munis à l’époque d’une guitare et/ou d’une moustache de se défoncer au méga-max. Si vous vous étiez suffisament bien démerdé pour échapper à l’armée, vous saviez que votre esprit devait à tout prix aller tenter sa chance ailleurs, et pour des légions d’ados nord-américains, la porte de sortie a été la Sainte Trinité formée par Black Sabbath, Led Zeppelin et un sachet de weed locale bas-de-gamme… A dimanche soir :)

https://soundcloud.com/numerogroup


Bookmark and Share

La yohimbine du 30 Mars – Programme.

Jeudi 27 mars 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Maddyson Myarade ♦ Site internet : http://www.maddysonmyarade.com/. Maddyson Myarade est le personnage et le projet artistique de Mathieu Vergez, auteur compositeur de la région toulousaine qui, malgré son jeune âge (19 ans), a déjà une grande expérience de la scène, ayant commencé très tôt à composer et à interpréter ses premières compositions. Entre musique et littérature, fiction et réalité, si le projet Maddyson Myarade est influencé par d’autres artistes à l’imaginaire puissant et imprévisible tels que Jim Morrison ou Syd Barrett, c’est bien entièrement en français que Mathieu défend ses chansons et l’histoire de son personnage. Musicien touche-à-tout, prolifique et généreux, il a demarré l’enregistrement de son premier album dans le studio d’Extraordinaire, mais aussi l’écriture d’un roman.

Le billet d’humeur sera «La poire à lavement» featuring Solange :

Tout est dans le titre, mais par où commencer ? Alors voilà, dans la vie, on se retrouve parfois à…

Non je peux pas attaquer comme ça… Je reprends :

Dans le rectum, on se retrouve parfois à…

Merde. Tout sonne mal. Globalement, toute phrase contenant le mot rectum ne sort pas comme on le voudrait, vous avez remarqué ?

Bon, bref, parfois on pratique la sodomie, et bon, on se dit que c’est mieux si on ne risque pas de…

A dimanche soir !

La rubrique musicale parlera de Pond – Hobo Rocket (2013) : Retour aux affaires un an après Beard Wives Denim, pour le groupe de Perth et poursuite du voyage cosmique en compagnie de nos australiens. Considéré à tort comme un side project de Tame Impala alors que ce Hobo Rocket est déjà leur cinquième album pour le groupe de Nick Allbrook, Jay Watson et Joseph Ryan (auxquels s’ajoutent Cam Avery à la batterie et Jamie Terry à la basse), Pond mérite vraiment le détour. Là où Kevin Parker empilait les couches d’effets sur Lonerism pour un résultat qui, s’il a conquis presse et public, nous avait laissé de marbre, Allbrook et ses compères réussissent à mêler embardées psychés et moment contemplatifs sur des compositions certes moins alambiquées et plus brutes que chez Tame Impala mais aussi finalement plus attachantes. Pour tout dire, on préfère le style plus raw de ces compagnons.

En écoute ici : http://youtu.be/jvZ9tEb67HE

La petite gâterie de la soirée sera «Le blues de l’or noir» :

Les enfants syriens extraient aujourd’hui du pétrole pour Al-Qaïda.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde (Mais pas pour cette fois).

Résumé : Deir ez-Zor est la sixième ville de Syrie : elle compte 220 000 habitants. Ici, depuis quarante-trois ans, l’État des al-Assad, associé à des compagnies occidentales telles que Shell ou Total, font cracher à la terre son or noir. On estime que chaque jour, avant la révolution, 27 000 barils en sortaient chaque jour.


Bookmark and Share