Archive pour la catégorie ‘émissions’

L’agriculture française pour nourrir le Monde : rompre avec une fable ?

Vendredi 30 septembre 2016

Dispute entre Eve Fouilleux, politologue, directrice de recherche CNRS, chercheure associée au CIRAD, et Jean-Christophe Debar, directeur de la fondation Farm.

En ce début octobre, la Mission Agrobiosciences-Inra est de retour sur les ondes de FMR (89.1 et par le Web). Le premier samedi de chaque mois, sur le créneau 8h00-9h30, elle proposera à l’écoute quelques-uns des débats qu’elle organise. Pour débuter le cycle de diffusion 2016-2017, quelques morceaux choisis des 22èmes Controverses européennes de Marciac « Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?« , organisées les 29 et 30 juillet derniers.
Premier d’entre eux, la dispute entre la politologue Eve Fouilleux et le directeur de la Fondation Farm, Jean-Christophe Debar, sur cette idée que l’agriculture française doit nourrir le Monde. Fable ou réelle opportunité ?
Un débat plus que nécessaire alors que cette question de nourrir la planète ne cesse de revenir sur le devant de la scène depuis 2008.


Bookmark and Share

« Légumineuses : et si on en prenait de la graine ? – samedi à 8 H avec Agrobiosciences

Vendredi 4 mars 2016

Écouter l’entretien sur les légumineuses. Radio FMR, le samedi 5 mars 2016, de 8h00 à 9h30


Un entretien avec Christian Huyghe (Inra) et Anne Schneider (Terres Inovia)

L’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé 2016 Année internationale des légumineuses. Ces végétaux largement plébiscités par les nutritionnistes pour intégrer davantage notre alimentation peuvent participer, par ailleurs, à un développement plus écologique de l’agriculture, en phase avec la volonté politique de développer l’agro-écologie.
Alors, quelles sont ces plantes, leurs avantages nutritionnels et agronomiques, les freins et leviers à leur développement en France, en Europe et dans le monde ?
Pour faire toute la lumière sur les légumineuses, la Mission Agrobiosciences a réalisé un entretien à deux voix, passionnant, avec Christian Huyghe, directeur scientifique de l’Inra, ingénieur agronome, généticien, et Anne Schneider, chargée d’études à Terres Inovia (Institut technique des oléagineux, des protéagineux et du chanvre). Ils sont coordinateurs de l’ouvrage collectif « Les légumineuses pour des systèmes agricoles et alimentaires durables » (Ed. Quae juillet 2015).
Où l’on apprend qu’au-delà de leurs qualités nutritionnelles et leurs atouts dans la prévention de certaines maladies, ces plantes offrent une chance unique de repenser l’innovation technologique et organisationnelle de l’agriculture et du système alimentaire. Légumineuses : et si on en prenait de la graine ?
lire la suite »


Bookmark and Share

rencontre sur l’histoire du jardin potager samedi 2 mai à 8 H

Vendredi 1 mai 2015
Avec Florent Quellier, maître de conférences en histoire moderne à l’Université François Rabelais de Tours.
Derrière son apparente banalité, le jardin potager dit bien des choses de la nature humaine. Tout à la fois lieu de production et d’agrément, espace d’expérimentation agronomique et de domestication de nouvelles plantes, reflet de l’intimité d’une maisonnée, il a vu se succéder au fil des siècles moines, paysans, aristocrates, et instituteurs, chacun cultivant à sa sauce son précieux lopin. Là où les uns y voient l’apprentissage de l’humilité, les autres en font un lieu de distinction.
C’est cette histoire tout aussi méconnue que passionnante que dresse à l’occasion de cette rencontre Histoire de…, Florent Quellier. A écouter sur FMR ce samedi 2 mai 2015, à partir de 8h00.
Histoire du jardin potager
Diffusion de la rencontre Histoire de…, avec Florent Quellier, maître de conférences en histoire moderne à l’Université François Rabelais de Tours. Co-organisée par la Mission Agrobiosciences et la Société d’Etudes du Lauragais, le 22 mars 2013.
Samedi 2 mai 2015, à partir de 8h00
Sur FMR (89.1 et par le Web)

Lire sur le magazine Web de la Mission Agrobiosciences (publications originales accessibles gratuitement) :
- Alimentation et société. « Un jardin côté Cour : le Potager du Roy » Une interview d’Alain Baraton, jardinier en chef du domaine national de Trianon et du grand parc de Versailles, journaliste.
- « Jardins ouvriers, familiaux, collectifs. Ces mots qui prennent racine » Entretien avec Françoise Dubost, sociologue.
- Du voyage des plantes à la mondialisation des espèces cultivées. Une conférence de Michel Chauvet. Ethnobotaniste à l’Inra. Télécharger la conférenc


Bookmark and Share

« Or noir, la grande histoire du pétrole » à 8H Samedi

Vendredi 3 avril 2015
le samedi 4 avril 2015, de 8h00 à 9h30
Diffusion de la rencontre « Or noir, la grande histoire du pétrole »
avec Matthieu Auzanneau, journaliste, et Sylvia Becerra, sociologue, CNRS
L’ouvrage était tout juste sorti des presses des éditions la Découverte, que la Mission Agrobiosciences et la librairie Ombres Blanches recevaient Matthieu Auzanneau. Journaliste spécialiste des questions économiques et écologiques, auteur du blog « Oil Man, chronique du début de la fin du pétrole », il signe une enquête des plus sérieuses sur le sujet, avec cette singularité : non pas tant retracer l’Histoire de cette source d’énergie que la façon dont l’abondance énergétique qu’elle a générée a transformé nos modes de vie, influencé le destin de pans entiers du globe tout au long du 20ème siècle, et même emprisonné nos modes de pensée. C’est que, à l’heure où le peak oil est dépassé et que la production décroît, nul ne sait comment trouver une énergie de substitution au pétrole, au niveau d’utilisation auquel il est aujourd’hui. Pour celui qui se définit comme un « objecteur de croissance », il faudra bien à un moment ou un autre, faire voeu de sobriété et opérer le seuvrage. Une thèse qu’il expose au fil d’un dialogue avec la sociologue Sylvia Becerra (CNRS), que la Mission Agrobiosciences diffusera samedi 4 avril 2015 sur FMR.
Diffusion de la rencontre de Propos Epars avec Matthieu Auzanneau, journaliste, et Sylvia Becerra, sociologue, CNRS, coordinatrice du projet Monoil.
Samedi 4 avril 2015, à partir de 8h30
Sur FMR (89.1 et par le Web)


Bookmark and Share

« Le médicament qui devait sauver l’Afrique » samedi 7 mars 2015, de 8h00 à 9h30 sur FMR avec Agrobiosciences

Samedi 7 mars 2015

Ecouter Propos Epars sur FMR, le samedi 7 mars 2015, de 8h00 à 9h30
Avec Guillaume Lachenal, historien de la médecine, et Maryse Lapeyre-Mestre, médecin, pharmacologue.
Diffusion de la rencontre de Propos Epars « Le médicament qui devait sauver l’Afrique »
Abonnez-vous à notre flux RSS

Drôle d’histoire que celle de la Lomidine. Administré en masse aux populations africaines au lendemain de la seconde guerre mondiale par les équipes médicales coloniales, ce médicament devait permettre d’éradiquer la maladie du sommeil. Son administration préventive et obligatoire n’était pourtant pas sans danger : de nombreux africains sont décédés consécutivement à l’injection.
Comment comprendre l’enthousiasme des médecins coloniaux pour cette molécule alors qu’elle s’avère totalement inefficace pour prévenir la maladie du sommeil ? Comment expliquer qu’en dépit de ses effets délétères et inexistants, les campagnes de lomidinisation aient perduré pendant près de dix ans ?
Deux questions auxquelles répondent Guillaume Lachenal, historien de la médecine, et Maryse Lapeyre-Mestre, médecin, pharmacologue, à l’occasion d’une rencontre de Propos Epars. Un dialogue qui, au-delà de la stricte affaire de la Lomidine, apporte des éclairages singuliers sur la question des interventions médicales en Afrique, de l’épidémie d’Ebola aux campagnes de vaccination sur la variole, et plus largement dans les pays du Sud.
La Mission Agrobiosciences diffusera l’intégralité de cette rencontre sur FMR, le samedi 7 mars 2015, de 8h00 à 9h30.

Plus d’infos sur : http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=3934


Bookmark and Share

Tables rondes Développement durable sur FMR le samedi 6 décembre 2014, de 8h00 à 9h30

Vendredi 5 décembre 2014

Avec Valérie Bris, directrice adjointe Coop de France nutrition animale, Nathalie Priymenko, docteur vétérinaire en nutrition animale, enseignant-chercheur à l’Envt, et Bruno Dufayet, éleveur de Salers, Cantal
Diffusion de la table ronde « Alimentation du bétail : des modèles à ruminer »
Abonnez-vous à notre flux RSS

JPEG - 29.4 ko
B. Dufayet et V. Priymenko.

Que sait-t-on vraiment de la manière dont sont nourris nos animaux d’élevage ? Peu de choses, si ce n’est cette certitude : la crise de la vache folle, en dévoilant un système opaque, a marqué une rupture dans la représentation des consommateurs, remplaçant en un rien de temps l’image de bovins broutant l’herbe fraîche par celle de vaches ingurgitant farines, granulés et autres substituts. Comme si d’un simple claquement de doigts, nous étions passés du meilleur au pire.
Or, on s’en doute, l’histoire de la nutrition animale est bien plus subtile. Suivant intimement celle des relations entre les hommes et les bêtes, elle s’est adaptée au fil des besoins, du temps lent de la traction et du travail aux champs jusqu’à celui de la production à haut rendement de lait et de viande.
Comment la filière s’est-elle structurée ? En quoi la crise de la vache folle a-t-elle provoqué un véritable électrochoc au sein de la profession ? De la petite exploitation en polyculture-élevage à la ferme des mille vaches, quels modèles d’alimentation cohabitent en France ? Sommes-nous vraiment dépendants de l’importation des tourteaux de soja (OGM) du Brésil ? Et quels enjeux se poseront à l’avenir à la filière dans un contexte d’accroissement de la demande mondiale en protéines animales ?
C’est à toutes ces questions que s’attache cette table ronde co-organisée en octobre dernier par la Mission Agrobiosciences et l’Ensat, dans le cadre de l’Unité d’Enseignement « Introduction au développement durable » de l’Ecole et qui sera diffusée sur FMR le samedi 6 décembre 2014, de 8h00 à 9h30. Tous les détails ci-dessous.


Bookmark and Share

AgrobioSciences interview à Marciac

Lundi 6 octobre 2014
Territoires. Des lieux sans liens ? (annonce diffusion)


Morceaux choisis de la table ronde avec Yannick Sencebe, Maître de conférences en sociologie/AgroSup Dijon, membre de l’UMR Inra-Cesaer ; et Jean-Jacques LAPLANTE, médecin, directeur de la santé MSA Franche-Comté.

Pour la sixième année consécutive, Radio FMR laisse la voix libre à la Mission Agrobiosciences (MAA). D’octobre 2014 à juin 2015, vous pourrez ainsi écouter sur le 89.1, le premier lundi de chaque mois de 11h00 à 12h00, des morceaux choisis de débats organisés par la MAA. Pour débuter cette nouvelle série, offrons-nous une plongée au coeur des 20èmes Controverses européennes de Marciac, dédiées cette année à la question des territoires, entre nouvelles formes d’exclusion et essoufflement des politiques d’aménagement.
Parmi les nombreux invités de ces journées, la sociologue Yannick Sencebe (AgroSup Dijon / Inra-Cesaer) et le médecin Jean-Jacques Laplante (MSA Franche-Comté) ont tenté d’analyser les ressorts de la crise des liens. Une radiographie qui pose un regard sévère sur l’injonction à la mobilité que prône le nouvel esprit capitalistique, ou cette idée d’un développement territorial fondé sur « l’attractivité ». Des intervenants qui n’hésitent pas à se confronter aux sujets les plus tabous comme le suicide des agriculteurs, manifestation extrême du profond malaise que traverse la profession.
Comment cette crise des liens est-elle née ? Y a-t-il des lieux stigmatisants ? Si l’on évoque souvent les aspects économiques pour expliquer le malaise agricole, comme tout dernièrement à Morlaix avec l’action coup de poing des légumiers, n’y a-t-il pas des raisons plus profondes ?
Réponses au fil de cette table ronde, suivie du « Pas de côté » de Patrick Denoux, Professeur de Psychologie Interculturel (Univ. Toulouse-Jean Jaurès) et d’un débat avec les participants.

Territoires. Des lieux sans liens ?
Table ronde avec Yannick SENCEBE, Maître de conférences en sociologie/AgroSup Dijon, membre de l’UMR Inra-Cesaer ; et Jean-Jacques LAPLANTE, médecin, directeur de la santé MSA Franche-Comté.
Suivie du « Pas de côté » de Patrick Denoux, Professeur de Psychologie Interculturel (Univ. Toulouse-Jean Jaurès) et d’un débat avec les participants. Dans le cadre des 20èmes Controverses européennes de Marciac : Pour des territoires vivants… Faut que ça déménage !
A écouter le lundi 6 octobre 2014, de 11h00 à 12h00
sur Radio FMR 89.1 et par le Web

Lire les interventions publiées dans le cadre des 20èmes Controverses européennes de Marciac :
- Repenser le rural, en finir avec un certain développement local… Par Daniel Béhar, géographe.
- Réseaux : les nouveaux @griculteurs Avec Jean-Luc Boursier, agriculteur, Fédération régionale des Cuma Grand-Ouest ; et Jean-Baptiste Cavalier, animateur-coordinateur de Reneta.

Suivez l’édition des actes des 20èmes Controverses européennes de Marciac sur Facebook et Twitter (@Agrobiosciences #ControversesdeMarciac)

AgroBioScience, table ronde à Marciac by Radiofmr on Mixcloud


Bookmark and Share

"A quoi l’agriculture doit-elle mettre son énergie ?" – 2ème partie

Dimanche 2 février 2014

Ecouter les Tables Rondes « Développement Durable » (2ème partie), 3 février 2014, de 11h00 à 12h00 sur FMR
Avec les participations de Dominique The file recovery software can attempt to restore free data recovery software after a variety of disk problems, including viruses, partition changes, reformatting, running of utility tools, or disks with bad sectors. Tristant, directeur de la Ferme Expérimentale de Grignon (AgroParisTech) ; Joël Laverdet, éleveur porcin et horticulteur ; et Christian Couturier, ingénieur énergéticien (Solagro)

Plus d »info sur : http://www.agrobiosciences.org/?rubrique0022#3738


Bookmark and Share

Diffusion de la table ronde « A quoi l’agriculture doit-elle mettre son énergie ? »

Dimanche 5 janvier 2014

Ecouter les Tables Rondes « Développement Durable », les lundi 6 janvier et 3 février 2014, de 11h00 à 12h00 sur FMR
Avec les participations de Dominique Tristant, directeur de la Ferme Expérimentale de Grignon (AgroParisTech) ; Joël Laverdet, éleveur porcin et horticulteur ; et Christian Couturier, ingénieur énergéticien (Solagro).
A quoi l’agriculture doit-elle mettre son énergie ? Comprenez, dans quelle mesure peut-elle tout à la fois réduire sa facture énergétique, alléger son bilan carbone, mais aussi contribuer à la production d’énergie, via la méthanisation par exemple. Le tout sans mettre en péril sa fonction nourricière… Tel était le fil rouge de cette Table Ronde « Développement Durable » conçue par la Mission Agrobiosciences avec l’équipe pédagogique de l’INP-Ensat, dans le cadre d’une Unité d’enseignement

http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=3738#.UsnFIuLlUj8


Bookmark and Share

« La mystique de la croissance. Plaidoyer pour un changement de civilisation » avec D. Meda sur FMR lundi 2 décembre à 11h

Dimanche 1 décembre 2013
JPEG - 6.2 ko

Et si l’absence de retour durable à la croissance était une bonne nouvelle ? Une occasion unique de changer radicalement modèle ? En septembre dernier, la Mission Agrobiosciences et la librairie Ombres Blanches recevaient Dominique Meda, pour débattre de son dernier ouvrage « La mystique de la croissance. Plaidoyer pour un changement de civilisation« . Pour la sociologue, la reconversion écologique constitue la seule alternative raisonnable pour l’humanité. Pointant la contradiction entre l’impératif court-termiste du retour à la croissance et son implication dans la fracture climatique et environnementale, elle questionne l’un des paradigmes de nos sociétés : l’association étroite entre croissance, progrès et bien-être.
Comment repenser la notion de progrès ? Quelle place pour les activités dites « improductives » ? Comment « ré-enchanter » le travail ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles répond Dominique Méda dans la conférence et le débat qui l’a suivie. A écouter le lundi 2 décembre prochain sur FMR.


Bookmark and Share