Retour à la page précedente

La yohimbine du 13 Octobre – Programme.

La « Yohimbine » , une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois (en streaming : http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz) tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Roze ♦ Site internet : http://www.roze-music.com/. Le trio Roze s’affirme comme un des groupes émergents les plus prometteurs de la scène rock Toulousaine, avec une trentaine de concerts à leur actif, plusieurs tremplins gagnés, des passages sur différentes radio et un Ep réalisé en studio en seulement un an d’existence. Ces jeunes artistes talentueux développent un rock lyrique entre mélodies romantiques, accalmies précaires, grooves funky et orages électriques. Roze surprends autant par la fraîcheur de sa musique que par l’énergie qu’il dégage lors de ses concerts survoltés.

La rubrique Musicale parlera de « The Amazing – Gentle Stream (2012) » : Je ne sais pas pour vous mais nous, de temps en temps, on éprouve le besoin d’écouter ce que l’on appellera de la musique de salon : un disque contemplatif, éthéré, que l’on écoute calé dans son fauteuil en cuir, un verre de Macallan 18 ans à la main (avec un canapé/clic clac et un 12 ans moins onéreux, ça marche aussi). Au final un disque éminemment sympathique, qui procure un sentiment d’allégresse, repose les neurones, juste ce qu’on lui demande. Sans plus.

https://soundcloud.com/partisan-records/the-amazing-gentle-stream-1

Le billet d’humeur sera « Etre un homme après DSK » : Cette affaire Strauss-Kahn a provoqué en moi une colère dont je ne parvenais pas à trouver la source jusqu’à ce que je lise ce  tweet. 

La petite gâterie de la soirée sera « Comment envoyer des sextos sans passer pour un trou du cul ou pire, un pervers » : La rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde.

Résumé : Il y a des choses que tout le monde devrait savoir faire passé 16 ans : cuisiner des bâtonnets de cabillaud, se repérer dans la ville où vous habitez, se délecter d’une gueule de bois et envoyer des SMS signifiant votre envie de baiser – ce que de tristes personnes appellent « sexter ». Quiconque pense qu’il peut traquer la personne qu’il convoite sans utiliser son téléphone se méprend méchamment. Envoyer des « sextos » est important, au même titre que se laver et s’habiller. Ce n’est donc pas réservé aux prédateurs sexuels – les footballeurs, en tête de liste – ou aux filles qui aiment branler les étudiants en Erasmus dans leur chambre de bonne. Faire comprendre à votre interlocuteur iChat à quel point vous avez envie de vous désaper avec elle est un atout que vous allez devoir apprendre à maitriser.


Bookmark and Share

Mots-clefs : , , ,