YOHIMBINE

Interviews scènes locales + rubrique diverses

La "Yohimbine" , une émission radio exclusive sur FMR (89,1 MHz - Toulouse) ou en streaming (http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) tous les dimanches soirs à partir de 20 heures à 22 heures.

Sens de l'humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d'humeur, des rubriques en tous genres, des découvertes d'artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique...

Cette émission qui après ingestion te donne des frissons dans l'échine, une forte stimulation psychique, une intensification des émotions, un léger changement dans les perceptions pouvant provoquer des hallucinations, et quelquefois un état proche du rêve. Il est dit que les plaisirs sont particulièrement intensifiés. Les effets peuvent durer de 2 à 4 heures, cependant certaines expériences durant plus de 24 heures ont été rapportées. Les séquelles sont caractérisées par un sentiment de calme et de relaxation. A écouté...

La "Yohimbine"- (Emission radio sur FMR - 89.10 Mhz) | Faites également la promotion de votre Page


Emission : La yohimbine du 3 Mars – Programme


La "Yohimbine", une émission radio exclusive sur FMR (89,1 MHz). Tous les dimanches soirs à partir de 20 h, en streaming : (http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u). Sens de l'humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d'humeur, des découvertes d'artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique... Voila! La recette de la "Yohimbine". Nos invité(e)s : Le Monsieur d'en Face ♦ Site officiel : http://www.lemonsieurdenface.fr/. Le Monsieur d’en Face ! Est né en 2003 de la volonté de William Gargani de monter un groupe de Rock en Français « Sérieux-qui-tourne ». Une première version du groupe offre donc pendant trois ans ses morceaux énergiques et bien construits et sillonne le sud d’Ouest en Est avant le clash. En 2007 Xavier pointe le bout de sa basse. Lui et William ont joué ensemble quelques bonnes années au siècle dernier ; ils se connaissent bien, tout roule. De (très) nombreux essais de batteurs plus tard, c’est Olivier « Mandrock » Carrara qui arrive et apporte sa frappe résolument rock au groupe. Olivier n’est pas à proprement parler un "nouvel arrivant" au sein du groupe, puisqu’il avait déjà rempli la fonction de batteur intérimaire à deux reprises dans la formation. Il a par ailleurs joué avec Xavier et William au sein de NCC 1701 dans les années 90 et avait participé à l’aventure "Œdipus Rex" au début des années 2000 avec Will. Le Monsieur d’en Face ! Trouve rapidement une méthode de travail faite de sérieux et d’humour potache, la cohésion est là, les morceaux se montent vite et le groupe avance bien. Les concerts reprennent à peine deux mois plus tard ! Puis en Juin 2011 Gianni rejoint l'équipe aux claviers. Sa puissance de travail et la compréhension rapide des morceaux du groupe ainsi que son humour qui s’accorde au mieux avec celui des trois autres, laissent présager un avenir radieux ainsi que, comme il se doit, de bonnes tranches de poilade en perspective. Et, bien évidement, de très bons concerts à venir ! Le Monsieur d’en Face ! du Rock pour vos esgourdes. Kontiki Suite - On Sunset Lake (2013) : Il est des disques dont on sait dès les premières notes que l'on va passer un excellent moment en leur compagnie. Ce On Sunset Lake des Kontiki Suite est de cette trempe. En 13 titres, les Kontiki Suite ravivent la magie de Crosby Stills & Nash, de Moby Grape ("In My Head" et surtout "She Gets High")  et en particulier des Byrds, quelque part entre Younger Than Yesterday et Notorious Byrds Brothers. Guitares cristallines, harmonies vocales, orchestration riche et variée, le groupe maitrise parfaitement les codes du genre et offre ici une suite de morceaux à l'écriture fine et racée qui font des Kontiki Suite un groupe attachant, loin des pastiches du genre. Surprenant pour un groupe west coast... anglais ! Le groupe tutoie même à plusieurs reprises l'excellence et s'offre en fin de disque un climax avec le folk de "Magic Carpet Ride" qui s'étire sur plus de huit minutes avant d'abattre un dernier titre ("The Painter") qui sonne comme un rappel avant le baisser de rideau sur un album en tout point remarquable. Le billet d'humeur sera "Un homme, une femme, et une voiture" : Il est rare et fascinant d’avoir l’occasion d’observer le comportement d’un homme prêt à se livrer à un acte d’achat chez un concessionnaire automobile. Une année de réflexion et de comparatifs aura été nécessaire afin d’établir le choix du constructeur, cependant monsieur est toujours agité par ce violent débat intérieur à propos de la catégorie, puis du modèle de véhicule. À moins que ce soit le modèle, puis la catégorie… Cela fait deux ans que vous partagez sa vie, et jamais vous ne l’aviez vu aussi excité. On en parle dimanche soir :)