YOHIMBINE

Interviews scènes locales + rubrique diverses

La "Yohimbine" , une émission radio exclusive sur FMR (89,1 MHz - Toulouse) ou en streaming (http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) tous les dimanches soirs à partir de 20 heures à 22 heures.

Sens de l'humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d'humeur, des rubriques en tous genres, des découvertes d'artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique...

Cette émission qui après ingestion te donne des frissons dans l'échine, une forte stimulation psychique, une intensification des émotions, un léger changement dans les perceptions pouvant provoquer des hallucinations, et quelquefois un état proche du rêve. Il est dit que les plaisirs sont particulièrement intensifiés. Les effets peuvent durer de 2 à 4 heures, cependant certaines expériences durant plus de 24 heures ont été rapportées. Les séquelles sont caractérisées par un sentiment de calme et de relaxation. A écouté...

La "Yohimbine"- (Emission radio sur FMR - 89.10 Mhz) | Faites également la promotion de votre Page


Emission : La yohimbine du 30 Juin – Programme.


La " Yohimbine", une émission radio exclusive sur FMR (89,1 MHz). Tous les dimanches soirs à partir de 20 h, rien que en streaming : (http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u). Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l'émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : The Albouyz ♦ Site internet : http://jeanpaulalbouy.wix.com/thealbouyz Folk, pop, définitivement acoustique, The Albouyz est un duo, un couple, le mariage du feu et de la glace, de la terre et du ciel, à vivre en Live, en "vrai"...

The Albouyz - If The World (Extrait de \"Folk Fiction\")

La rubrique Musicale parlera de "Kadavar - Abra Kadavar" (2013) : On attendait la bave aux lèvres la sortie de ce Abra Kadavar, second album à ce jour de notre trio teuton favori. Il faut dire que le premier album homonyme, dans le registre revival sabbathien, s'imposait comme une réussite admirable. Abra Kadavar est tout simplement un classique en devenir. Assumant leur héritage et s'affranchissant des limites, notamment dans le son, qu'ils s'étaient eux même fixés sur leur premier disque, Kadavar réussit quelque chose d'inespéré : sonner comme une référence. On est d'autant plus curieux de savoir quelle direction va prendre le groupe qui, en deux disques, a fait (magistralement) le tour de la question.

En écoute : http://grooveshark.com/#!/album/Abra+Kadavar/8952106

La chronique "Solange te parle" [DALILA] Russian Women pour se branler : Tu l'as peut-être déjà entendue lire tes tweets ou dans le bus. Mais aujourd'hui Solange est sur FMR, et elle raconte la vie intime des femmes. Après avoir lu des tweets cet été et squatté des bus, Solange a décidé de contacter des femmes croisées sur les réseaux. Elle leur propose de débarquer dans leur chambre à coucher avec un micro. Elle leur demande comment ça se passe concrètement dans la vie. Avec les autres, avec l'amour, dans la tête, le passé, sous les vêtements, les vrais mots. Et elle les enregistre. Retrouvez tous les dimanches soirs un épisode de cette nouvelle série. Le billet d'humeur sera "Les amours de vacances" : Souvenez-vous, vous aviez 13 ans, ça se passait à Noirmoutier, c’était l’été, à cette époque le beau temps en août était un acquis social, et vous n’aviez pas encore développé d’allergie au soleil. Il s’appelait Antoine, il n’avait peur de rien, faisait des roues arrières et bravait le couvre-feu comme s’il ne craignait pas les baffes paternelles. Il plongeait dans les vagues comme aucun, et lorsque ses cheveux séchaient, quelques mèches blondes tombaient nonchalamment sur son visage bronzé, juste devant ses yeux bleus, aussi, toutes les 27 secondes, il faisait ce geste vif de la tête pour les ramener en arrière, c’était trosexy. Il nageait jusqu’à la dernière bouée, là où on n’a plus pied et où les monstres marins pullulent, et faisait coucou de loin. Mais pas à vous. Pourtant vous auriez donné votre vie pour lui. Il avait 15 ans, c’était un adulte, un homme un vrai, un qui muait et qui avait des poils. Vous le suiviez partout sur votre bicross rose, lui commandiez ses beignets au Nutella sur la plage, dont vous ôtiez amoureusement tous les grains de sable avant de lui tendre d’une main boudinée aux ongles rongés tremblotante.  La suite et pour ce dimanche ;)