YOHIMBINE

Interviews scènes locales + rubrique diverses

La "Yohimbine" , une émission radio exclusive sur FMR (89,1 MHz - Toulouse) ou en streaming (http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) tous les dimanches soirs à partir de 20 heures à 22 heures.

Sens de l'humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d'humeur, des rubriques en tous genres, des découvertes d'artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique...

Cette émission qui après ingestion te donne des frissons dans l'échine, une forte stimulation psychique, une intensification des émotions, un léger changement dans les perceptions pouvant provoquer des hallucinations, et quelquefois un état proche du rêve. Il est dit que les plaisirs sont particulièrement intensifiés. Les effets peuvent durer de 2 à 4 heures, cependant certaines expériences durant plus de 24 heures ont été rapportées. Les séquelles sont caractérisées par un sentiment de calme et de relaxation. A écouté...

La "Yohimbine"- (Emission radio sur FMR - 89.10 Mhz) | Faites également la promotion de votre Page


Emission : La yohimbine du 27 Octobre – Programme.


La "Yohimbine", une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l'émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : I Me Mine ♦ Site internet : http://www.imemine.fr/. Un savant mélange de POP 60's et de sons modernes : telle est la composition de la musique d'I Me Mine. Les solos de basse ravageurs appuyés par un groove nerveux portent les mélodies accrocheuses et les accords de guitare folk dans un tourbillon d'énergie auquel le public ne peut résister...

La rubrique musicale parlera de "Feeling Of Love - Reward Your Grace (2013)" : Mieux vaut tard que jamais. Cet axiome devrait servir de devise au blog tant on met de temps, parfois, à chroniquer un disque. Ce Reward Your Grace des frenchies de Feeling Of Love trône sur nos étagères (et sur la platine) depuis de trop longs mois pour que l'on retarde plus longtemps l'heure d'en parler. Et pour cause, puisqu'il s'agit tout simplement d'un des disques les plus marquants sortis dans nos contrées cette année. Paru chez Born Bad Records, ce Reward Your Grace est révélateur des progrès qu'a accompli le groupe depuis Dissolve Me en 2011. La sortie d'un split single avec Ty Segall l'an passé augurait déjà du meilleur, les Feeling Of Love confirment ici tous les espoirs que l'on avait placé en eux.

En écoute ici : http://thefeelingoflove.bandcamp.com/album/reward-your-grace?from=embed

Le billet d'humeur sera "Se taper un petit jeune" featuring Solange : A 30 ans, je peux officiellement revendiquer un statut de puma. Pas la pompe, ni la bête, la femme. C’est comme une cougar, mais avec 10-15 ans de moins au compteur. Je peux donc, en vertu de mon grand âge, draguer du petit jeune de 10 piges mon cadet, me le taper sur la moquette du salon, et le maltraiter psychologiquement, sans même passer une seule nuit en garde à vue. Dément.

La petite gâterie de la soirée sera "Une soirée de fou" : C'est la rubrique des activités immorales, du journalisme d'investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : La Bamboula dans un asile psychiatrique !

Le deuxième mercredi de chaque mois, la clinique Wahrendorff, un hôpital psychiatrique situé à Kötenwald, en Allemagne, devient la discothèque la plus improbable du monde. La grande salle est débarrassée de ses meubles et se transforme en boîte de nuit : tout le monde se met sur son trente et un, les gens dansent, picolent, flirtent, draguent et font n’importe quoi. La principale différence, c’est qu’ici il est plutôt facile d’entrer à l’intérieur de la boîte; le plus dur, c’est  d’en sortir.