Archive pour le mot-clef ‘radio’

La yohimbine du 1 Décembre – Programme.

Mercredi 27 novembre 2013

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Alpaga ♦ Site internet : http://alpagagroupe.com/. Formé début 2011, Alpaga est composé de quatre étudiants aux influences musicales variées. Mêlant harmonie pop et instrumentations rock, noise, le groupe est motivé par l’idée de bâtir un son singulier et entêtant. Efficacité mélodique et énergie scénique sont les maîtres mots du quatuor, qui officie sur la scène toulousaine et ses alentours.

Le billet d’humeur sera « Laisser-aller » featuring Solange : Vous n’avez rien vu venir, ça vous est tombé dessus comme ça, un peu comme décrit dans le manuel de la rencontre idéale ; quand vous ne vous y attendiez plus. C’était un mardi soir, pourtant vous n’aviez pas fait de brushing et ce bouton dégueulasse trop éloigné de votre bouche pour être de l’herpès mais trop proche pour ne pas susciter le doute était de sortie. Glou glou, haha, slurp slurp, hihi, non jamais le premier soir ! oh oui oh oui ; depuis, vous êtes en couple…

La rubrique musicale parlera de « Blues Against Youth – Trapped In The Country (2013) » : Si l’on est pas allergique au style fatalement minimaliste, les disques de one-man band réservent leur lot de très bonnes surprises. Si vous nous écoutez régulièrement, vous savez tout le bien que l’on pense d’artistes comme Chicken Diamond, Birds Are Alive ou autre Delaney Davidson, sans oublier l’attachante Molly Gene.
A cette liste, il convient d’y ajouter Blues Against Youth. Ce Trapped In The Country de très bonne tenue devrait permettre à Blues Against Youth de se faire une place de choix dans le milieu des one-man band.

En écoute ici : http://soundcloud.com/thebluesagainstyouth

La petite gâterie de la soirée sera « Le revenu minimum garanti est une utopie centenaire » : C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde.

Résumé : La Suisse a provoqué un véritable tollé médiatique en proposant d’allouer 2070 euros par mois à chacun de ses citoyens, afin de créer un revenu minimum qui permettrait à tous les Suisses de vivre au-dessus du seuil de pauvreté. On peut reconnaître que cet effort radical constitue un filet de sécurité particulièrement généreux – mais l’idée ne date pas d’hier.

Depuis plus d’un millénaire, des gens luttent pour que la société distribue ses ressources aux citoyens les plus vulnérables. Des califats islamiques, des révolutionnaires américains, des auteurs de science-fiction et des figures comme Martin Luther King Jr. ont tous insisté pour mettre en place un revenu minimum garanti.

Une des premières incarnations de cette notion a émergé en Arabie dans les années 600. Elle est née d’une tradition religieuse islamiste, le zakât, que l’intellectuelle Grace Clark décrit ainsi : « Essentiellement, le zakât est un paiement effectué par un musulman dont la richesse excéde ses besoins, à un musulman pauvre qu’il estime digne. » On en parle dimanche soir @ 20 heures ! Stay tuned :)


Bookmark and Share

La yohimbine du 17 Novembre – Programme.

Mercredi 13 novembre 2013

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Mazes Architects ♦ Site internet : http://www.soundcloud.com/mazes-architects «Les Architectes de Labyrinthes», ce nom fait écho directement aux multiples influences du groupe et à leur univers sonore hybride. Une musique de l’âme, un rock moderne empreint de psychédélisme, de trip hop, de blues, d’ambient, avec pour seule limite l’infinie magie de l’imagination. C’est un titre, «The key to the infinite joy», qui a inspiré la plupart des compositions, comme un mantra intèrieur. Les deux compositeurs, Fabien Richard & Damien Lopez ont consacré une année à ériger ce qui constitue les pièces du futur premier album du groupe, logiquement intitulé «The key to the infinite joy». Ils sont rejoints plus tard par Laurent Mollon & Boris Lugan avec qui ils font un travail d’arrangements et adaptent les morceaux pour le live. Maxime Bes devient le sonorisateur du groupe à l’issu de leur première résidence.  Accueillis dans l’écurie Hyper Arty au début de l’été 2013 aprés la sortie de leur premier clip «Protection» réalisé par Arnaud Gransagne, les Mazes Architects transcendent les scènes de leur énergie chamanique et éléctrique, une réunion de musiciens habités pour des performances explosives.

Le billet d’humeur sera « Les toilettes séparés » : Un an que mon appartement était en vente, j’avais accepté l’idée de la visite perpétuelle. Régulièrement, lorsque je sortais de la douche, il y avait chez moi un agent immobilier accompagné de gens, lesquels me saluaient distraitement alors que je séchais mes parties génitales au milieu du salon. Parfois, pendant que je me faisais couler un café, on me demandait comment était orienté l’appartement, je répondais ouest, ce que je pensais être la réponse la plus appropriée quand on habite dans un appartement orienté ouest, et invariablement on me répondait que non non pas ouest, c’est pas possible, je le sens, c’est pas du ouest, ça. Et là, tout le monde sortait son iphone pour vérifier sur sa boussole l’orientation de l’appartement, et ainsi confirmer l’ouest. Je n’ai jamais osé demander pourquoi cette histoire d’orientation ouest était primordiale ; t’as de la lumière plus longtemps pour l’apéro ? Mais on a inventé l’électricité depuis le soleil… Bref.

La rubrique musicale parlera de « Black Rainbows – Holy Moon (2013) » : Par principe, je ne mets jamais plus de vingt euros pour un vinyle, sauf pour un double. Alors pour un Ep ? Certainement pas. Mais toute règle a ses entorses et cette nouvelle livraison des italiens de Black Rainbows en est l’illustration parfaite.Attention, on parle quand même d’un Ep qui dure 38 minutes…On ne parlera donc pas d’arnaque mais d’un tarif sensiblement trop élevé, quand bien même il s’agit d’un vinyle coloré (rouge pour ma part), soit disant « collector ». On en parle dimanche soir à 21 H 30.

En écoute ici : http://blackrainbows.bandcamp.com/album/black-rainbows-holy-moon-ep?from=embed

La petite gâterie de la soirée sera « le confidentiel mémo  » ou comment la crise financière mondiale a débuté : C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde.

La merde dans laquelle vous êtes vient d’un petit message envoyé il y a 16 ans!

Un contact dont je tairai le nom m’a fait lire le contenu du End Game memo – il s’agit d’un truc si fou et si diabolique que je ne n’arrive toujours pas à croire qu’il puisse être vrai.

Le Mémo confirme le fantasme le plus fou des conspirationnistes de tous bords : à la fin des années 1990, l’élite des fonctionnaires du Trésor américain complotait main dans la main et en toute discrétion avec une petite cabale de pontes du système bancaire afin de réduire en cendres les régulations financières à travers le monde. Quand on voit les chiffres du chômage en Espagne, le désespoir et la faim qui frappent la Grèce, les émeutes en Indonésie et la faillite de Detroit, un retour sur ce End Game memo s’impose, puisque ce document constitue la vraie genèse de l’horreur.


Bookmark and Share

La yohimbine du 3 Novembre – Programme « Special Halloween »

Mardi 29 octobre 2013

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Holy Spank ♦ Site internet : http://www.myspace.com/holyspankmusic. Un groupe énergique de garage rock aux riffs ravageurs qui vous colle au plafond « Chuck Berry, Iggy Pop, AC/DC, The Jim Jones Revue et Joy Division qui se mettent sur la gueule ! » est la définition préférée de The Holy Spank. Le groupe a pour caractéristique la bonne humeur qu’il fait partager à son public, possibilité offerte à The Holy Spank grâce à l’expérience bien trempée de chacun des musiciens. Le groupe a la réputation d’effectuer des sets énergiques en emportant le public avec lequel il aime s’amuser. La devise du groupe avant de monter sur les planches : « Le risque nous fait voir la mort, et gouter la vie ! » Rejoins par de nouveaux musiciens, le groupe est formé depuis avril 2012 en l’état, et a à son actif plusieurs dizaines de concerts.

La rubrique musicale parlera de « Human Eye – Into Unknown (2013) » : A l’écoute de ce Into Unknown, on l’avoue, on a failli parler d’embourgeoisement pour la bande à Timmy Lampinen. Bon, quiconque suit la carrière de ce trublion du rock sait que cela ne veut rien dire, quand bien même il s’agit de son essai le plus abordable à ce jour. Déjà, They Came from The Sky avait marqué une évolution par rapport à ses productions habituelles. On parlera donc avec ce Into Unknown de rupture, les morceaux apparaissant plus apaisés qu’auparavant. Pour faire simple, avec Into Unknown on est à mi-chemin entre Human Eye et son dernier enregistrement sous le nom de Timmy’s Organism.

En écoute ici : https://soundcloud.com/gonerrecords/human-eye-gettin-mean-human#t=2:50

Le billet sanglant  sera « Horreurs boréales » featuring Solange : Le nombre de suicides est plus élevé au Groenland que nulle part ailleurs sur cette planète. Le plus dérangeant, c’est que ce sont les enfants et les ados qui font grimper ces statistiques. Les autorités du Groenland ont officiellement utilisé le terme « épidémie » pour qualifier la situation. Et même s’il y a beaucoup de théories sur le sujet, personne encore n’a su mettre le doigt sur ce qui fait que ces gamins ne supportent pas l’idée de rester en vie. Un peu de sang inuit du Groenland coule dans mes veines, mais j’ai grandi confortablement en France, c’est pourquoi j’ai éprouvé le besoin d’essayer de comprendre ce qui se passe là-bas.


La petite gâterie de la soirée sera « Anneliese Michel, la vrai histoire d’emily rose!  » : C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Anneliese Michel (1952 – 1976) est une jeune Allemande catholique sur laquelle fut pratiqué un exorcisme et qui mourut la même année après avoir arrêté tout traitement médical et psychiatrique. Sa vie a servie de modèle pour les films L’Exorcisme d’Emily Rose (film de Scott Derrickson sorti en 2005) et Requiem (film de Hans-Christian Schmid sorti en 2006).

Depuis sa naissance le 21 septembre 1952, Anneliese Michel avait une vie normale. Elle était de confession religieuse. Du jour au lendemain, sa vie bascula un jour de 1968 quand elle a commencé à trembler et à ne plus savoir contrôler son corps. Lors de ses crises, elle perdait sa voix, elle ne savait plus appeler ses parents pour avoir de l’aide. Un neurologue a diagnostiqué qu’elle souffrait d’un grand mal : l’épilepsie et elle a été admise à l’hôpital pour un traitement.

Après ses premières attaques, elle a commencé à voir des visages, des grimaces démoniaques lors de sa prière journalière. Dès lors, elle savait que le mal qui l’a rongeait était une possession. Elle entendait des voix. Les démons lui donnaient des ordres. Et Anneliese en a parlé aux médecins qui ne savaient plus comment l’aider. C’est à ce moment précis, qu’elle a perdu toute confiance en la médecine.


Bookmark and Share

La yohimbine du 27 Octobre – Programme.

Mercredi 23 octobre 2013

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : I Me Mine ♦ Site internet : http://www.imemine.fr/. Un savant mélange de POP 60′s et de sons modernes : telle est la composition de la musique d’I Me Mine. Les solos de basse ravageurs appuyés par un groove nerveux portent les mélodies accrocheuses et les accords de guitare folk dans un tourbillon d’énergie auquel le public ne peut résister…

La rubrique musicale parlera de « Feeling Of Love – Reward Your Grace (2013) » : Mieux vaut tard que jamais. Cet axiome devrait servir de devise au blog tant on met de temps, parfois, à chroniquer un disque. Ce Reward Your Grace des frenchies de Feeling Of Love trône sur nos étagères (et sur la platine) depuis de trop longs mois pour que l’on retarde plus longtemps l’heure d’en parler. Et pour cause, puisqu’il s’agit tout simplement d’un des disques les plus marquants sortis dans nos contrées cette année. Paru chez Born Bad Records, ce Reward Your Grace est révélateur des progrès qu’a accompli le groupe depuis Dissolve Me en 2011. La sortie d’un split single avec Ty Segall l’an passé augurait déjà du meilleur, les Feeling Of Love confirment ici tous les espoirs que l’on avait placé en eux.

En écoute ici : http://thefeelingoflove.bandcamp.com/album/reward-your-grace?from=embed

Le billet d’humeur sera « Se taper un petit jeune » featuring Solange : A 30 ans, je peux officiellement revendiquer un statut de puma. Pas la pompe, ni la bête, la femme. C’est comme une cougar, mais avec 10-15 ans de moins au compteur. Je peux donc, en vertu de mon grand âge, draguer du petit jeune de 10 piges mon cadet, me le taper sur la moquette du salon, et le maltraiter psychologiquement, sans même passer une seule nuit en garde à vue. Dément.

La petite gâterie de la soirée sera « Une soirée de fou » : C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : La Bamboula dans un asile psychiatrique !

Le deuxième mercredi de chaque mois, la clinique Wahrendorff, un hôpital psychiatrique situé à Kötenwald, en Allemagne, devient la discothèque la plus improbable du monde. La grande salle est débarrassée de ses meubles et se transforme en boîte de nuit : tout le monde se met sur son trente et un, les gens dansent, picolent, flirtent, draguent et font n’importe quoi. La principale différence, c’est qu’ici il est plutôt facile d’entrer à l’intérieur de la boîte; le plus dur, c’est  d’en sortir.


Bookmark and Share

La yohimbine du 20 Octobre – Programme.

Mercredi 16 octobre 2013

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Franz Robert Wild ♦ Site internet : http://www.franzwild.com/. Introduction de Stéphane Guibourgé parlant de Franz Robert Wild. C’est un homme et sa guitare, ses textes, ses compositions. Un artiste et un artisan. Il remet la main à l’ouvrage, sans cesse, tente, se trompe parfois, reprend, puis achève toujours son travail –et c’est chaque fois une réussite. C’est un homme et son rêve. Sa détermination, douce et inflexible. Un homme qui tient son cap, jamais tout à fait seul, mais solitaire malgré tout. Les heures passées à écrire, les enregistrements dans son studio-pigeonnier parmi les collines, le soleil et le vent, les titres qui s’enchaînent. Qui s’égrainent plutôt. Sablier, sensuel chapelet, jeu de go… Slide et dobro, riffs électriques, cœur chahuté, voix rescapée… C’est une longue route. Semé d’embuches, de chemins des écoliers, de chemins de traverse, d’échappées belles surtout. Une seule et même mélodie, tissée jour après jour, nuit après nuit. Scènes, festivals, concerts… Obscurité, lumière, pénombre. Beaucoup de soleil. Une longue route au plus près des éléments. Au plus près du cœur aussi. C’est une affaire de générosité. C’est un homme qui ne sait que sourire. Qui ne sait que donner. Alors, c’est une histoire de rencontres. Dylan en 93, Cabrel et Magyd Cherfi en 2006, Toni Childs en 2008, Dick Rivers dont il assure la première partie à l’Olympia en mars 2012. Alors c’est une histoire d’amitié. Oli Le Baron –divin marquis de la guitare, icône dandy rock, fait son apparition. Il jouera, produira les titres du disque de cet homme-là. C’est l’histoire d’un premier album. Une histoire de poussière, d’amours perdues, de sang séché comme parfois sèchent les larmes. Un folk profond qui sait troubler et déchirer le cœur comme un ancien blues. Entre ciel et collines du Sud de la France, un air du Delta, un écho Native American, une mélancolie européenne… C’est lui tout entier. C’est en anglais. Heart and Soul. C’est the French House, le premier Long Player de cet homme-là. C’est Franz Robert Wild!

Son premier album « The French House » à été finalisé par Oli le Baron, Jezz et lui-même au printemps 2013. En tant qu’artiste autoproduit, Franz cherche un éditeur pour cet album et les projets qui suivent. Une série de live aura lieu durant l’hivers et se poursuivra durant l’été 2014.

Manageuse: Sandra-Niobé Cazettes : 0601444433

La rubrique musicale parlera de « Pond – Beard, Wives, Denim (2012) » : Depuis que l’on a appris que Jack Watson et Nick Allbrook de Tame Impala et leur acolyte Joseph Ryan étaient entrés en studio pour enregistrer le successeur de Frond, il faut bien avouer que l’on trépignait d’impatience.
Il faut dire qu’avec son rock aux ambitions stratosphériques nourrit de mille et une influences mais fort d’une identité propre, une nouvelle livraison de Pond avait tout de la bonne surprise à venir. Surtout que Pond comme leurs jumeaux de Tame Impala (Kevin Parker l’autre Tame Impala mixe l’album) ou les canadiens de Wolf People fait partie de ces groupes qui peuvent sonner seventies sans forcément sonner grossier (The Raconteurs ?). Beard, Wives, Denim malgré quelques petits écueils qui font qu’on lui préférera son prédécesseur, constitue néanmoins un très bon album que l’on conseillera d’acheter pour une raison extrêmement simple : vous en connaissez beaucoup vous des disques qui réussissent littéralement à vous transporter de la sorte ? Pond continue d’écrire avec élégance et classe la bande son d’une épopée cosmique.

En écoute ici : http://grooveshark.com/#!/album/Beard+Wives+Denim/7704833

Le billet d’humeur sera « Leroy Merlin et le tube en PVC » : Il devait passer entre huit heures et treize heures, alors évidemment, j’aurais pu envoyer des emails, apprendre à faire un clafoutis, réparer la cuvette des chiottes ou lire la bio de BHL, mais mon cerveau tout entier était occupé à attendre que la sonnette fende l’air, aussi, je ne faisais rien.

J’étais comme un chien guettant le facteur, prête à sauter par dessus le portillon pour lui mordre les mollets. Cela dit, je ne faisais pas qu’attendre, car en plus de ne rien foutre, je mettais à mal le combat féministe, par l’objet même de mon expectative. Néanmoins, je ne portais pas de soutien-gorge. J’étais encore en peignoir, trop occupée à guetter le portillon depuis l’aube pour pouvoir me laver. J’avais également très envie de faire pipi, mais je flippais de cette statistique qui me colle aux gencives : ça sonne toujours au moment où je tire la chasse d’eau, donc si la personne ne sonne qu’une fois, je peux la rater. Jurisprudence huissier du RSI 2009,

La petite gâterie de la soirée sera « On a passé la nuit à empêcher des bouseux anglais de buter des blaireaux » : La rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : La guerre est déclarée au cœur des campagnes anglaises. D’un côté, on a un groupe qui aime les blaireaux ; de l’autre, une bande de ruraux qui détestent ces petits omnivores et veulent anéantir leur existence avec des fusils de calibre 12. Depuis le mois de juin dernier, les habitants du Somerset et du Gloucestershire se sont attelés à l’éradication des blaireaux, un massacre que l’Union nationale des fermiers (UNF) juge nécessaire pour protéger les vaches de la tuberculose – une maladie que les blaireaux peuvent leur transmettre. L’UNF a engagé des tireurs d’élite pour tuer autant de blaireaux que possible. Si la stratégie fonctionne, le massacre pourrait s’étendre à tout le pays. Sans surprise, les militants pour les droits des animaux n’ont pas réagi positivement à cette nouvelle. Ils ne sont pas convaincus par l’argument selon lequel les blaireaux devraient mourir pour sauver la vie des vaches et ont juré de mener un long et combat pour protéger leurs copains blaireaux. Un de ces militants s’appelle Drew, et il a gentiment accepté de m’emmener sur le front, dans le Gloucestershire.


Bookmark and Share

La yohimbine du 13 Octobre – Programme.

Mercredi 9 octobre 2013

La « Yohimbine » , une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois (en streaming : http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz) tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Roze ♦ Site internet : http://www.roze-music.com/. Le trio Roze s’affirme comme un des groupes émergents les plus prometteurs de la scène rock Toulousaine, avec une trentaine de concerts à leur actif, plusieurs tremplins gagnés, des passages sur différentes radio et un Ep réalisé en studio en seulement un an d’existence. Ces jeunes artistes talentueux développent un rock lyrique entre mélodies romantiques, accalmies précaires, grooves funky et orages électriques. Roze surprends autant par la fraîcheur de sa musique que par l’énergie qu’il dégage lors de ses concerts survoltés.

La rubrique Musicale parlera de « The Amazing – Gentle Stream (2012) » : Je ne sais pas pour vous mais nous, de temps en temps, on éprouve le besoin d’écouter ce que l’on appellera de la musique de salon : un disque contemplatif, éthéré, que l’on écoute calé dans son fauteuil en cuir, un verre de Macallan 18 ans à la main (avec un canapé/clic clac et un 12 ans moins onéreux, ça marche aussi). Au final un disque éminemment sympathique, qui procure un sentiment d’allégresse, repose les neurones, juste ce qu’on lui demande. Sans plus.

https://soundcloud.com/partisan-records/the-amazing-gentle-stream-1

Le billet d’humeur sera « Etre un homme après DSK » : Cette affaire Strauss-Kahn a provoqué en moi une colère dont je ne parvenais pas à trouver la source jusqu’à ce que je lise ce  tweet. 

La petite gâterie de la soirée sera « Comment envoyer des sextos sans passer pour un trou du cul ou pire, un pervers » : La rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde.

Résumé : Il y a des choses que tout le monde devrait savoir faire passé 16 ans : cuisiner des bâtonnets de cabillaud, se repérer dans la ville où vous habitez, se délecter d’une gueule de bois et envoyer des SMS signifiant votre envie de baiser – ce que de tristes personnes appellent « sexter ». Quiconque pense qu’il peut traquer la personne qu’il convoite sans utiliser son téléphone se méprend méchamment. Envoyer des « sextos » est important, au même titre que se laver et s’habiller. Ce n’est donc pas réservé aux prédateurs sexuels – les footballeurs, en tête de liste – ou aux filles qui aiment branler les étudiants en Erasmus dans leur chambre de bonne. Faire comprendre à votre interlocuteur iChat à quel point vous avez envie de vous désaper avec elle est un atout que vous allez devoir apprendre à maitriser.


Bookmark and Share

la guerre des radios

Mercredi 7 mars 2012

Laurent Malek (aka Gerard Manset) – La Guerre Des Radios.




Bookmark and Share

Soutien à nos confrères et amis de Campus FM – Toulouse 94 Mhz

Jeudi 23 février 2012

Journée de soutien le samedi 3 mars

Campus FM Toulouse est en danger exsangue financièrement et a besoin de notre aide à toutes et tous pour continuer…

Durant cette journée, nos amis de Campus FM vont mettre en place un appel à soutien par dons à la radio à l’antenne et sur la Place Itshak Rabin @ Toulouse juste en face de la radio avec un stand (dans les conditions du direct si le temps le permet).

Une programmation spéciale, durant laquelle beaucoup d’invités se succèderont à l’antenne de Campus FM dans les domaines aussi variés, que la politique, la culture, l’art, l’associatif et sportif…Suivi d’une semaine de soutien radiophonique.

De nombreuses surprises seront au rendez-vous de cette journée. Il faut y aller nombreuses et nombreux

Pour faire vos dons, renseignements sur www.campusfm.fr. Journée de soutien et d’action le 3 mars, à l’antenne et devant les studios, rue des lois à Toulouse

Campus FM Toulouse c’est en écoute sur le 94 Mhz de la bande FM à Toulouse et sur le www.campusfm.fr


Bookmark and Share

le retour de la bretelle qui clic!

Dimanche 19 février 2012

Le lundi 20 février à 18H30, aux Musicophages, en public et en direct sur la web radio l’Onde Miroir (6, rue de la Bourse)

« Là cette fois-ci, je sens trop bien le concept, les gars !! C’est clair , on va tout défoncer !!! » s’exclama Eugène avant de décapsuler sa 3ième bière.

Enfin !! Cette fois, c’est sûr et certain !! Dj No Breakfast, Philippe Pitet & Eugène Lawn sont de retour aux Musicophages, tous les 3ièmes lundi du mois, pour une 2ième saison de performances radiophoniques, en public, costumées, théatralisées et totalement déjantées !!!

Et en tant que citoyens-artistes avisés, ils ont choisi d’aborder une thématique fondamentale aux enjeux actuels autour des pratiques numériques :

« censure & contre-censure »

en présence de spécialistes des libertés numériques, du réseau et de la décentralisation :

- Emmanuel Benazera : créateur du projet Seeks : moteur de recherche collaboratif & décentralisé

- Solarus, membre de la section midi Pyrénées du parti pirate

- Laurent Guerby, président de l’association Tetaneutral.net: fournisseur d’accès internet associatif

(M’enfin !! C’est surtout Eugène qui voulait demander aux invités comment on contourne les ‘bots de Facebook qui censurent ses posts)

Avec également Mr Magnetix, Canalh, LaundryMix pour l’habillage musical !!

http://londemiroir.fr


Bookmark and Share

radio je t’aime

Lundi 13 février 2012

« musique le jour la nuit, radio de nuit, semaine week end FM, radio je t’aime … »

radio je t’aime – Bonheur du jour (S. Haouzi – H. Blanc) 1984.

Ce magnifique 45 tours a été rippé avec soin et  amour par Bob Christian pour le club Variété Underground.


Bookmark and Share