Archive pour le mot-clef ‘crocodile’

La yohimbine du 22 Décembre – Programme.

Mercredi 18 décembre 2013

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Gone Dead Train ♦ Site internet : http://gonedeadtrain.bandcamp.com/. Les chemins de fer américains ont largement contribué à la Conquête de l’Ouest et Gone Dead Train nous y emmènent largement.« Quelque part entre la chaleur et la poussière de l’Ouest, le halètement sourd d’une locomotive et son cri rauque se fait entendre, montant dans un jet de vapeur, le son m’emplirent d’un tel tumulte de sensations heurtées qu’eussé-je vu l’océan surgir et balayer de contraste, ma stupéfaction n’aurait pas été plus profonde! Gone Dead Train ouvre la route d’un rock folk puissant et entêtant. Les guitares et l’harmonica trainent dans la poussière et le charbon et la voix du chanteur, rauque et brûlante, navigue entre toutes les nuances du rock. »

Le billet d’humeur sera « Ciao, 2013″ : N’ayant plus 10 ans, je déteste cette période noël-jour de l’An, ses rituels pénibles, le repas de famille, le foie gras et la dinde, la course aux cadeaux, la fête obligatoire, le sapin, les guirlandes, la messe de minuit, Jésus, les sujets-marronniers des JT (quoi offrir ? où trouver des huîtres pas chères ? Le noël des SDF. Le reportage dans les cuisines d’un 3 étoiles. Les conseils et mesures pour ne pas conduire bourré. Le nombre de voitures brûlées, etc.) qui accentuent la niaiserie collective… Le repas de famille, on a tous les week-ends de l’année pour en organiser un… La dinde, c’est sec et bourratif… Les cadeaux, le rush dans les magasins, c’est juste un cauchemar… Le sapin, c’est chiant à transporter, à décorer, à mettre à la poubelle et c’est plus à sa place dans la forêt que dans le salon… Passons sur Jésus, un mec mort il y a 2 000 ans et dont l’œuvre a été légèrement surévaluée et surmédiatisée…

La rubrique musicale parlera de « The Dirtbombs – Ooey Gooey Chewy Ka-Blooey (2013)« : La sortie d’un album bubblegum par les Dirtbombs n’est en soi pas vraiment une surprise. Après la fin des Gories, Mick Collins avait comme projet de sortir sous le nom des Dirtbombs une série de singles dans des genres extrêmement variés. Au final ces singles sont devenus des albums. Horndog Fest donnait dans le punk abrasif, Ultraglide In Black dans la soul et le funk débridés. Le troisième album du groupe devait initialement être un disque de pop bubblegum. Finalement il n’en fut rien et il fallut attendre Party Store pour voir Mick et sa bande reprendre sa formule initiale en sortant un disque de reprises de morceaux technos de Detroit pour un résultat qui a divisé la rédaction de l’émission. Que vous soyez fan des Dirtbombs ou tout simplement fan de musique pop, ce Ooey Gooey Chewy Ka-Blooey! devrait, à n’en pas douter, truster durablement vos platines. Indispensable.

En écoute ici : http://youtu.be/1FaiYq6suf0

La petite gâterie de la soirée sera « Les crocodiles sacrés du Burkina Faso sont les plus gentils des animaux » : La preuve, c’est qu’ils n’ont jamais tué personne (pour l’instant). C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé :
En Afrique de l’Ouest, l’anthropomorphisme est chose courante. Les ethnies qui y vivent s’interdisent de blesser ou de consommer tel ou tel animal – chaque tribu possède son totem. Sauf qu’à Bazoulé, au Burkina Faso, l’animal en question est un prédateur carnivore unanimement dangereux ; il s’agit du Crocodilus Suchus, une variété de crocodiles du Nil qui s’attaque fréquemment à l’homme et dont le pire représentant (un crocodile du Burundi nommé Gustave) a tué près de 300 personnes au cours des années 2000.

Au début de l’année 2011, j’étais à Ouagadougou, la capitale du pays. Le Burkina est un pays d’Afrique de l’Ouest francophone situé à l’exacte transition entre le Sahel et la savane, et coincé entre le Mali et le Niger (au nord) et la Côte d’Ivoire et le Ghana (au sud). Malgré sa situation de pays enclavé, le Burkina possède plusieurs lacs autour desquels se sont construits de petits villages au milieu de la brousse. L’un d’entre eux est célèbre pour être la terre d’accueil de crocodiles anormalement inoffensifs : Bazoulé. Ici, les quelque 150 reptiles sont parfaitement intégrés à la communauté et les êtres humains (adultes comme enfants) jouent avec eux, les caressent et leur montent sur le dos pour impressionner les étrangers…


Bookmark and Share