Archive pour le mot-clef ‘Emission radio’

La yohimbine du 5 Janvier – Programme.

Jeudi 2 janvier 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Sebseb ♦ Site internet : www.sebseb.net/. Sebseb est chanteur et musicien avant tout, avec son groupe « Le Projet Sebseb » accompagné par le Selecta Zeb de la Radio Milles Pattes (harmonies vocales, ordinateur), et Titom (régie, images projetées). L’album CD s’intitule « A La Limite 2.0″, il s’écoute et se kiffe en live. La vie est mouvement, et après s’etre tenu de longues années sans effort de diffusion par conviction personnelle (avec tout de même 3 propositions de concerts par mois en moyenne, au Mali, au Bénin, sur le parvis du Trocadéro en 2010, 2011, et 2012, au festival Chorus des Hauts-De-Seine,…)., attention a vos oreilles, car 2014 sera l’année du Projet Sebseb, alors tenez vous prêts !

Il est également porteur du duo de choc « Hormones » (rap hors normes) avec la jeune et talentueuse « Aurore Yor Chevalier ». Animateur de scènes ouvertes slam au Caméléon et a Ombres Blanches a Toulouse, il est aussi édité dans la collection de livres Entre Guillemets des Editions Universlam. Le recueil de textes et de dessins s’intitule lui aussi A La Limite. Il est enfin pédagogue et intervenant socio-culturel, par exemple a l’école Music’Halle de Toulouse. Et il a déja fait de nombreuses collaborations dans le domaine social, avec les Apprentis d’Auteuil, ATD Quart-Monde, la Ville De Paris, et la Ligue de l’Enseignement.

La Chronique de l’éveil par Damien Lopez des « Mazes Architects » : Chronique n°2 – Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. Cette citation de Gandhi porte en elle une grande sagesse. La société que nous formons est faite de chacune des individualités. Comme les cellules d’un organisme, si une cellule évolue, elle aide les autres à en faire de même. Ainsi la base d’une société est l’individu. Dès lors quand on observe notre monde tel qu’il est actuellement nous pouvons constater : La crise sociale actuelle est liée à une crise existentielle propre à chacun…

La rubrique musicale parlera de White Fence – Live In San Francisco (2013) : Quiconque a assisté à un concert de White Fence le confirmera : la musique proposée par le californien n’a que peu à voir avec ses albums studios. Exit le côté pop folk un peu chiche noyé sous des couches d’effets en tout genre. White Fence en concert, c’est une formidable expérience, un rock psyché dans la grande tradition du genre, dépouillé de ses oripeaux mais gorgé de fuzz comme il se doit.
C’est pourquoi quand on a appris que Castle Face (label de John Dwyer des Oh Sees) allait sortir un album live du garçon, la nouvelle fut accueillie, avec un enthousiasme non feint.

En écoute ici : https://soundcloud.com/castle-face-1/swagger-vets-and-double-moon

La petite gâterie de la soirée sera « Le temps temporaire » : C‘est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde.

Les travailleurs esclaves derrière les prix cassés de vos cadeaux de Noël

Résumé : Un matin d’octobre, le vrombissement d’un van Ford Econoline de 15 places a rompu le silence précédant l’aube dans le quartier de Little Village, à Chicago. C’est là que vit la plus grande communauté mexicaine du Midwest. Je m’étais pointé tôt pour voir les groupes de travailleurs temporaires monter dans des vans pour atteindre les entrepôts.


Bookmark and Share

La yohimbine du 15 Décembre – Programme.

Mercredi 11 décembre 2013

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Gabelt ♦ Site internet : http://thegabelt.bandcamp.com/. « Gabelt ». Mot généralement associé à ceux qui pratiquent une forme de musique traditionnelle d’origine albanaise. Plus communément, il désigne un quatuor rock originaire du sud de la France, mené par Bruno Dibra, auteur-compositeur né à Tirana. Séduits aussi bien par la surf music que l’univers post-punk des Monochrome Set ou des Violent Femmes, ces quatre-là se revendiquent clairement comme les produits d’une génération 00’s bercée par la vague « revival » des Strokes, des Libertines ou des Arctic Monkeys. Sur scène, énergie rock et mélodies pop flirtent avec leurs influences balkaniques, sur des envolées instrumentales dont ils ont le secret.

Le billet d’humeur sera « Au-delà, Mandela » : Comme tout le monde, la disparition de Nelson Mandela me fiche un petit coup de blues. « Coup de blues » parce qu’une incarnation du bien vient de quitter un monde globalement dominé par le mal, « petit » parce que la mort est chose normale, attendue, inéluctable, surtout pour un être de 95 ans.  Le plus grand leg de Mandela, c’est son sourire, son ouverture, sa bienveillance, son positivisme…

La rubrique musicale parlera de « Fuzz – Fuzz (2013)« : Fuzz… la composition du groupe n’aura finalement été qu’un secret de polichinelle. Il n’aura en effet pas fallu très longtemps pour que le secret ne s’évente : il s’agit là du nouveau projet de Ty Segall, bien connu des lecteurs de ce blog. Résultat, les deux 45T du groupe ont très vite été sold-out. Pourtant, résumer ce groupe à Segall serait faire injure à ses compagnons de jeu. Déjà parce que Segall délaisse sa guitare pour tenir les fûts. Ensuite parce que Roland Cosio et surtout Charlie Moonheart (Moonhearts, Ty Segall Band) ne sont pas des manchots. Si l’on retient forcément la présence de Segall, Fuzz est l’occasion de souligner le talent de Charlie Moonheart, homme de l’ombre mais qui mérite que l’on reconnaisse que la réussite de ce disque est aussi la sienne.

En écoute ici : http://youtu.be/0RfAK5ly0Q4

La petite gâterie de la soirée sera « Herpès et coke N’roll à la bibliothèque municipale » : Ce sont les résultats d’une étude menée par les scientifiques de l’Université catholique de Louvain. C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Les scientifiques de l’Université catholique de Louvain ont fait des tests bactériens sur dix des livres les plus empruntés de la bibliothèque municipale d’Anvers. Vous savez ce qu’ils ont trouvé ? De l’herpès et de la cocaïne. Tous les livres testés – et notamment Cinquante nuances de Grey, le mommy porn de l’Anglais E.L. James – se sont avérés positifs à la cocaïne. Sur d’autres, des traces d’herpès simple de type 1 – virus notamment responsable des boutons de fièvre – ont été retrouvées. Tandis que le laboratoire du professeur en microbiologie Johan Van Eldere s’occupait de tester les bouquins à l’herpès, celui de Jan Tytgat, professeur en toxicologie, s’occupait pour sa part de les tester à la coke et au THC. Étonnamment, aucune trace de cette dernière molécule n’a été retrouvée. Parmi les livres testés, on trouvait également Tango,de l’écrivain et détective belge Pieter Aspe, ainsi que La Merditude des choses, bestseller du Flamand Dimitri Verhulst. Plusieurs livres pour enfants comme la BD Gil et Jo se ont également révélé la présence de traces de cocaïne.


Bookmark and Share

La yohimbine du 1 Décembre – Programme.

Mercredi 27 novembre 2013

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Alpaga ♦ Site internet : http://alpagagroupe.com/. Formé début 2011, Alpaga est composé de quatre étudiants aux influences musicales variées. Mêlant harmonie pop et instrumentations rock, noise, le groupe est motivé par l’idée de bâtir un son singulier et entêtant. Efficacité mélodique et énergie scénique sont les maîtres mots du quatuor, qui officie sur la scène toulousaine et ses alentours.

Le billet d’humeur sera « Laisser-aller » featuring Solange : Vous n’avez rien vu venir, ça vous est tombé dessus comme ça, un peu comme décrit dans le manuel de la rencontre idéale ; quand vous ne vous y attendiez plus. C’était un mardi soir, pourtant vous n’aviez pas fait de brushing et ce bouton dégueulasse trop éloigné de votre bouche pour être de l’herpès mais trop proche pour ne pas susciter le doute était de sortie. Glou glou, haha, slurp slurp, hihi, non jamais le premier soir ! oh oui oh oui ; depuis, vous êtes en couple…

La rubrique musicale parlera de « Blues Against Youth – Trapped In The Country (2013) » : Si l’on est pas allergique au style fatalement minimaliste, les disques de one-man band réservent leur lot de très bonnes surprises. Si vous nous écoutez régulièrement, vous savez tout le bien que l’on pense d’artistes comme Chicken Diamond, Birds Are Alive ou autre Delaney Davidson, sans oublier l’attachante Molly Gene.
A cette liste, il convient d’y ajouter Blues Against Youth. Ce Trapped In The Country de très bonne tenue devrait permettre à Blues Against Youth de se faire une place de choix dans le milieu des one-man band.

En écoute ici : http://soundcloud.com/thebluesagainstyouth

La petite gâterie de la soirée sera « Le revenu minimum garanti est une utopie centenaire » : C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde.

Résumé : La Suisse a provoqué un véritable tollé médiatique en proposant d’allouer 2070 euros par mois à chacun de ses citoyens, afin de créer un revenu minimum qui permettrait à tous les Suisses de vivre au-dessus du seuil de pauvreté. On peut reconnaître que cet effort radical constitue un filet de sécurité particulièrement généreux – mais l’idée ne date pas d’hier.

Depuis plus d’un millénaire, des gens luttent pour que la société distribue ses ressources aux citoyens les plus vulnérables. Des califats islamiques, des révolutionnaires américains, des auteurs de science-fiction et des figures comme Martin Luther King Jr. ont tous insisté pour mettre en place un revenu minimum garanti.

Une des premières incarnations de cette notion a émergé en Arabie dans les années 600. Elle est née d’une tradition religieuse islamiste, le zakât, que l’intellectuelle Grace Clark décrit ainsi : « Essentiellement, le zakât est un paiement effectué par un musulman dont la richesse excéde ses besoins, à un musulman pauvre qu’il estime digne. » On en parle dimanche soir @ 20 heures ! Stay tuned :)


Bookmark and Share