Archive pour le mot-clef ‘La Yohimbine’

La yohimbine du 18 Mai – Programme.

Mardi 13 mai 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Forest Of Beards ♦ Site internet : https://forestofbeards.bandcamp.com/album/forest-of-beards

Forest of Beards are a Galliac trio whose roots lie in loud, raucous rock, which is all very well – many have built a career on testotorone-fuelled anguish. However, this one-dimensional approach often obsures their songwriting nous: The brooding swoon of ‘Desert’ is beautiful and haunting in equal measure. Maybe the Beards should rethink their schtick? FOB, ou quand 3 sauvages du Tarn se réunissent pour faire un putain de rock stoner lourd et sans concession.

Le billet d’humeur sera «Rohro» :

Personnellement, ta guerre de salle de muscu avec Booba, j’en ai autant à cirer que des pompes d’Aquilino Morelle. Mais puisque tu as décidé sur un coup de tête de la déplacer du ring d’internet vers la vraie vie, et qu’un pauvre garçon innocent a bien failli y laisser sa jeunesse, je me propose d’en jouer les arbitres, histoire de mettre fin à l’escalade.

La rubrique musicale parlera de Chicken Diamond – My Name Is Charles « Chicken » Diamond (2014) :

My Name Is … est déjà le troisième album du one-man band ! Après deux albums de haute volée, on attend toujours (et c’est tant mieux) le moindre signe d’essoufflement. Adepte d’un raw blues guttural et sans fioritures, Chicken Diamond livre ici un nouvel opus une nouvelle fois impeccable…

En écoute ici : https://soundcloud.com/charles-diamond


La petite gâterie de la soirée sera «Comment pécho des bourgeoises» :

Les filles pétées de thunes sont bonnes parce que leurs mères le sont. Mais elles sont aussi complètement tarées parce que leurs pères ne sont qu’une bande de consanguins hydrocéphales qui vivent dans une putain de tour d’ivoire coupée du reste du monde et qui s’adonnent au fétichisme des cravaches en cuir et des uniformes SS.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Tous ces ingrédients transformeront votre aventure avec l’une de ces créatures – et ce, même si l’aventure en question dure l’espace d’un week-end – en un incroyable séjour au pays des prescriptions de Xanax, de la glande, des engueulades infernales, de la musique de merde, du room service, des psys inutiles, des tatouages qui coûtent plus cher qu’une caisse, du décalage horaire et des guestlists. Ça a l’air horrible sur le papier, et ça l’est d’autant plus en vrai. Souvenez-vous qu’elles ne resteront pas avec vous étant donné qu’elles sont génétiquement prédisposées à la reproduction avec leur semblables. Cependant, tant que vous comprendrez que vous n’êtes rien de plus qu’un putain de bouche-trou, vous pourrez toujours tirer votre épingle de cet horrible jeu… A dimanche soir !!!


Bookmark and Share

La yohimbine du 4 Mai – Programme.

Jeudi 1 mai 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Monstre ♦ Site internet : http://www.reverbnation.com/monstre. Un monstre est un individu ou une créature dont l’apparence, voire le comportement, surprend par son écart avec les normes d’une société. Le monstre est de manière plus générale un individu qui par certaines de ses caractéristiques propres se démarque de façon significative de ses congénères. Ces caractéristiques peuvent être physiques, morales ou intellectuelles ; toutefois la monstruosité proprement dite n’est pas forcément négative, elle peut être un gain par rapport à une norme commune.

La rubrique musicale parlera de Black Lips – Underneath The Rainbow (2014) : Trois ans déjà nous séparent de la sortie d’Arabia Mountain qui avait vu les Black Lips enfoncer le clou avec un album brillant, constituant avec Good Bad Not Evil et 200 Million Thousand, une trilogie quasi-parfaite. C’est donc peu dire que l’on attendait le retour de la bande à Cole Alexander et Jared Swilley. On attendait de voir quelles orientations le groupe allait choisir d’emprunter, celui-ci ayant toujours pris soin d’incorporer à son garage rock, son flower punk initial, des éléments empruntés à d’autres styles (les éléments country de Good Bad Not Evil ou la pop de Arabia Mountain).

En écoute ici : https://soundcloud.com/vicemusic/black-lips-boys-in-the-wood


La petite gâterie de la soirée sera «Un distributeur de boissons hanté se trouve à Seattle» :

Depuis des décennies, un fantôme s’attache à le remplir de sodas que personne n’a envie de boire.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Comme 45% des américains le savent, les fantômes existent vraiment et se promènent tranquillement parmi nous. Certains ont pour objectif post-mortem de se manifester sur des toasts grillés ; d’autres préfèrent passer leur temps à traîner autour d’orphelinats abandonnés pour le bonheur des émissions W9. Mais un fantôme plus original que les autres a décidé de hanter une machine à Coca-Cola dans un coin banal de Seattle. Cette machine est source de curiosité et de peur depuis des décennies, à cause de son emplacement bizarre, de son apparence délabrée et de sa réputation d’être continuellement rechargée par un ouvrier que personne n’a jamais vu. Tout ça ne peut qu’évoquer la fameuse scène de Charlie et la Chocolaterie (la version de 1971, pas le remake tout pourri de Tim Burton), qui a donné la trouille à des générations entières : «  Nobody ever goes in, and nobody ever comes out. »


Bookmark and Share

La yohimbine du 13 Avril – Programme.

Vendredi 11 avril 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Finaliste du tremplin « Décroche le son » ♦ Site internet : https://www.facebook.com/decrocheleson. Dimanche soir, on recevra le finaliste du tremplin « Décroche le son ». C »est un tremplin musical ouvert au jeunes musiciens amateurs de 16 à 23 ans, quelque soit le style de musique, du rock, pop, métal au reggae en passant par la chanson, le hip-hop, les musiques électroniques…  Le tremplin  Décroche le son ! est organisé dans les salles de spectacle du service de l »Animation Socioculturelle, avec le concours de partenaires privés dont nombre de festivals de Toulouse et de la région. La cinquième édition a lieu en 2014. Les musiciens sélectionnés vont sonner la charge de printemps dès le 18 mars. La finale réunira les gorupes retenus, et se déroulera dans la nouvelle salle des musiques actuelles de Borderouge, qui ouvrira ses portes début 2014.  Pour le lauréat, de belles récompenses en perspective : des dates dans des salles de concert et dans des festivals de la région, des bons d »achats pour du matériel…Pour tous les finalistes, c »est l »occasion de jouer dans des casino online conditions professionnelles et d »être entendu par bon nombre de professionnels, programmateurs, musiciens et producteurs de la région toulousaine.

Le billet d’humeur sera « Silence» : Malgré la surprise feinte par de nombreux commentateurs (il faut bien faire mousser un peu écrans et gazettes), les résultats des municipales étaient hautement prévisibles. Le taux élevé d’abstentions, la claque reçue par le PS, la victoire en trompe l’oeil de l’UMP (plus par rejet du PS que par adhésion), la résistible montée du FN, on les voyait tous venir gros comme un Hollande après orgie de pépitos. Le spectacle politique politicien devient tellement routinier et de plus en plus vide de sens, déconnecté des réalités du terrain. « Coup de barre à gauche », « coup de barre à droite », « Hollande ou Sarko », « Ayrault ou Valls », « Le Pen ou Mélenchon », « social-démocratie », « social-libéralisme », « pacte de compétitivité », « courbe du chômage », « retour de la croissance », « rigueur des comptes publics », « patriotisme », « protectionnisme », « immigration », « sécurité », « UMPS », « européisme », etc., autant d’éléments de langage, de novlangue politico-communicationnelle, de mots censés incarner telle ou telle boutique politique dans le temps réduit, rapide et anti-pensée de l’agora médiatique.

La rubrique musicale parlera de Doug Tuttle – Doug Tuttle (2014) : Après le split des prometteurs MMOSS, Doug Tuttle leur guitariste a décidé de voler de ses propres ailes et sort donc chez Trouble In Mind – qui s »est spécialisé dans le revival psyché - son premier album.
Doug Tuttle offre un disque splendide, reproduisant à la perfection le son si caractéristique de ce type d »enregistrements durant les sixties.

En écoute ici : https://soundcloud.com/troubleinmind/doug-tuttle-turn-this-love

La petite gâterie de la soirée sera «Soyons sincères : il n’y a plus d’arguments pour sauver les colocataires» :

Égoïstes, sales et nihilistes, ce sont tous des sagouins pervers et repoussants.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Un appartement est un refuge. C’est un endroit où l’on est supposé trouver un bref moment de répit avant de se lancer à nouveau dans le monde extérieur, lieu sans foi ni loi où conversations fastidieuses, boss désagréables et musiciens ambulants règnent sans partage. En aucun cas, nous ne souhaiterions que notre foyer rende nos vies encore plus atroces. Et pourtant, pour ceux qui n’ont pas les moyens de vivre seul, cela arrive très souvent. Nous vivons avec des colocataires qui compliquent nos vies, avec leur arrogance, leur capacité à voler votre pain complet, et qui insistent pour laisser tous les radiateurs allumés en laissant les fenêtres ouvertes, jetant littéralement énormément d’argent par ces mêmes fenêtres…


Bookmark and Share

La yohimbine du 6 Avril – Programme.

Mercredi 2 avril 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Release party Sound Sweet Sound @ La Dynamo ♦ Site internet : https://www.facebook.com/events/1500072300220090/?ref=22&source=1. Comme promis, le groupe de rock psychédélique Sound Sweet Sound sortira officiellement son deuxième album à La Dynamo (Toulouse), à l’occasion d’une grande fête gratuite, basée sur une participation libre mais nécessaire!

Au menu:
- un apéro avec tous les KissBankers qui nous ont soutenu, ainsi bien sûr que les amis, les proches et les artistes qui travaillent depuis plusieurs mois sur ce projet!
- Un concert exclusif du collectif Psychedelic Sessions! Enfant logique de la mouvance The Psychedelic Revolution, les groupes de rock psyché Toulousain (She Hunts Koalas, Substitut, The Rusty Bells entre autres) se réuniront sur scène pour une nouvelle expérience musicale, entre énergie rock’n'roll et improvisations chamaniques!
- Enfin, le groupe Sound Sweet Sound jouera l’intégralité de son second album, plus quelques surprises! Il sera dévoilé également le deuxième clip du groupe, illustrant la chanson Holy Songs!
Le tout agrémenté de performances artistiques, de vidéos projections et de jeux de lumières!
L’album « Holy Songs and Human Scenes sera disponible ce soir là, objet réunissant un CD et un DVD, pour entrer à fond dans l’univers de Sound Sweet Sound!


Le billet d’humeur sera «Chuck Berry, un p’tain de génie» : Chuck Berry ? Pourquoi maintenant ? Parce que j’en ai envie. Pour oublier quelques minutes la résurgence décomplexée de la peste brune en notre beau pays. Et pour chanter un des génies un peu oubliés ou snobés du XXe siècle (bien que son œuvre soit omniprésente à travers… tous les morceaux de rock depuis soixante ans).

La rubrique musicale parlera de Morgan Delt – Morgan Delt (2014) : Nos auditeurs le savent, la compilation Rubble est un must du genre pour tous les amoureux des sixties. Un double coffret de vingt disques, une somme monumentale de titres renversants. Si vous ne connaissez pas encore ces compilations, on vous en recommande chaudement l’acquisition puis l’écoute en parcourant les articles de nos amis de Planetgong consacrés à ces dernières sous la plume inimitable du sieur Béroalde de Fuzz. S’il on vous parle des Rubble, c’est que cet album de Morgan Delt semble en être le reflet, la suite logique et ce, dans son volet le plus psychédélique.

En écoute ici : http://morgandelt.bandcamp.com/album/morgan-delt-2?from=embed

La petite gâterie de la soirée sera «Allume ton bang et écoute cette putain de compilation de Wizard Rock» :

Entre le Vietnam, Nixon, et Peter Frampton, qu’est-ce que tu pouvais faire durant les années 70, sinon te défoncer et balancer des riffs monolithiques ?

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Entre le Vietnam, COINTELPRO, Nixon, Peter Frampton, Barry Manilow et tous les autres trucs horribles qui ont ravagé les années 70, il était normal pour tous les gens munis à l’époque d’une guitare et/ou d’une moustache de se défoncer au méga-max. Si vous vous étiez suffisament bien démerdé pour échapper à l’armée, vous saviez que votre esprit devait à tout prix aller tenter sa chance ailleurs, et pour des légions d’ados nord-américains, la porte de sortie a été la Sainte Trinité formée par Black Sabbath, Led Zeppelin et un sachet de weed locale bas-de-gamme… A dimanche soir :)

https://soundcloud.com/numerogroup


Bookmark and Share

La yohimbine du 30 Mars – Programme.

Jeudi 27 mars 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Maddyson Myarade ♦ Site internet : http://www.maddysonmyarade.com/. Maddyson Myarade est le personnage et le projet artistique de Mathieu Vergez, auteur compositeur de la région toulousaine qui, malgré son jeune âge (19 ans), a déjà une grande expérience de la scène, ayant commencé très tôt à composer et à interpréter ses premières compositions. Entre musique et littérature, fiction et réalité, si le projet Maddyson Myarade est influencé par d’autres artistes à l’imaginaire puissant et imprévisible tels que Jim Morrison ou Syd Barrett, c’est bien entièrement en français que Mathieu défend ses chansons et l’histoire de son personnage. Musicien touche-à-tout, prolifique et généreux, il a demarré l’enregistrement de son premier album dans le studio d’Extraordinaire, mais aussi l’écriture d’un roman.

Le billet d’humeur sera «La poire à lavement» featuring Solange :

Tout est dans le titre, mais par où commencer ? Alors voilà, dans la vie, on se retrouve parfois à…

Non je peux pas attaquer comme ça… Je reprends :

Dans le rectum, on se retrouve parfois à…

Merde. Tout sonne mal. Globalement, toute phrase contenant le mot rectum ne sort pas comme on le voudrait, vous avez remarqué ?

Bon, bref, parfois on pratique la sodomie, et bon, on se dit que c’est mieux si on ne risque pas de…

A dimanche soir !

La rubrique musicale parlera de Pond – Hobo Rocket (2013) : Retour aux affaires un an après Beard Wives Denim, pour le groupe de Perth et poursuite du voyage cosmique en compagnie de nos australiens. Considéré à tort comme un side project de Tame Impala alors que ce Hobo Rocket est déjà leur cinquième album pour le groupe de Nick Allbrook, Jay Watson et Joseph Ryan (auxquels s’ajoutent Cam Avery à la batterie et Jamie Terry à la basse), Pond mérite vraiment le détour. Là où Kevin Parker empilait les couches d’effets sur Lonerism pour un résultat qui, s’il a conquis presse et public, nous avait laissé de marbre, Allbrook et ses compères réussissent à mêler embardées psychés et moment contemplatifs sur des compositions certes moins alambiquées et plus brutes que chez Tame Impala mais aussi finalement plus attachantes. Pour tout dire, on préfère le style plus raw de ces compagnons.

En écoute ici : http://youtu.be/jvZ9tEb67HE

La petite gâterie de la soirée sera «Le blues de l’or noir» :

Les enfants syriens extraient aujourd’hui du pétrole pour Al-Qaïda.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde (Mais pas pour cette fois).

Résumé : Deir ez-Zor est la sixième ville de Syrie : elle compte 220 000 habitants. Ici, depuis quarante-trois ans, l’État des al-Assad, associé à des compagnies occidentales telles que Shell ou Total, font cracher à la terre son or noir. On estime que chaque jour, avant la révolution, 27 000 barils en sortaient chaque jour.


Bookmark and Share

La yohimbine du 23 Mars – Programme.

Jeudi 20 mars 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Springtime On Venus ♦ Site internet : http://springtimeonvenus.com/ . S-o-V s’est formé en 2008 à Toulouse et même s’il est un groupe jeune, il est composé de membres expérimentés ayant tous officié dans de nombreux groupes avant de se réunir autour de ce projet. « Jumbee and other stories », leur première démo est enregistrée en avril 2010 au Studio de la Trappe. Au carrefour du Stoner, du Power Rock, du Post-Grunge et même de la Power-Pop, S-o-V distille un ROCK efficace, où les riffs accrocheurs et la rythmique percutante sont au service de la mélodie et du chant. Mais c’est sur scène que S-o-V montre toute sa puissance et sa générosité.

Le billet d’humeur sera «Entrevue dans un train mystère avec Elvis» : Tupelo, 32 août, West Main Street, soir d’orage. Quittant la ville, je me réfugie dans un diner désert en attendant la fin des éclairs et des trombes d’eau. J’hallucine face au type à rouflaquettes attablé dans une semipénombre devant un double cheeseburger, un peanut butter sandwich et un big size Coke. Ce regard, cette moue inimitable…

“Elviiiiiis ???!!! – Ssssssh !, me répond-il en chuchotant. Asseyez-vous si vous voulez, mais surtout, baissez d’un ton…

La rubrique musicale parlera de White Manna – Dune Worship (2013) : Après les Cosmonauts qui ont marqué les esprits (enfin les notres) avec Persona Non Grata, c’est un autre groupe californien adepte des boucles chères à Spacemen 3 qui fait son retour. Je veux bien entendu parler de White Manna qui avait sorti un solide premier album homonyme en 2012. Si les références du premier album son toujours présentes (héritage Spacemen 3 mâtiné d’éléments space rock et krautrock), ce Dune Worship bascule complètement vers le rock kosmische quelque part entre Hawkwind et Can.

En écoute ici : http://whitemanna.bandcamp.com/album/dune-worship?from=embed

La petite gâterie de la soirée sera «Le futur, c’était de l’arnaque» :

Ils sont passés où, tous ces trucs cool qu’on nous promettait dans les films de science-fiction des années cinquante à soixante-dix ?

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : On va devoir vivre comme des primitifs pendant encore longtemps ? Quand on pense à l’avancée des technologies, on a juste envie de se recroqueviller dans la position du fœtus et de couiner comme l’enfant-étoile à la fin de 2001 (quand il a de l’érythème fessier galactique).

À en croire le futur de dans le passé, on aurait dû se promener dans des voitures volantes, vivre éternellement et tirer sur nos ennemis avec des rayons létaux pour les empêcher, eux, de vivre éternellement. Et nous voilà, conduisant à même le sol, mourant à 80 ans, et nous contentant de simples balles pour nos besoins en meurtre. Et vous appelez ça le futur ? C’est ça, ouais. Et puis quand j’y pense, en fait, qu’elles aillent se faire mettre, les voitures volantes. On devrait juste pouvoir se téléporter n’importe où aujourd’hui. Fait chier… A dimanche soir :)



Bookmark and Share

La yohimbine du 16 Mars – Programme.

Mercredi 12 mars 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Pearblossom Highway ♦ Site internet : http://pearblossomhighway.bandcamp.com/ . Pearblossom Highway est né à Toulouse en juin 2012, de la rencontre de 4 musiciens partageant la même envie d’explorer les méandres de la musique psyché. Suite à un changement de batteur, le groupe retravaille son set afin de le rendre plus sombre et puissant. Repéré par la suite par Electric Circus, PBH donnera le premier concert de sa nouvelle formule sur la prestigieuse scène de la Dynamo. PBH travaille actuellement sur son second EP, enregistré par Christophe Calastreng aux Pavillons Sauvages, qui sortira sous le label Old Vibration Records d’ici Mars 2014.

Le billet d’humeur sera «Hommage à Extraballe, trésor oublié du rock français» : Il m’arrive encore de feuilleter de temps en temps Rock&Folk, magazine fétiche de ma jeunesse. L’autre jour, je tombe sur quatre pages signées Christian Eudeline et consacrées à Extraballe et Jean-Robert Jovenet. Merci Eudeline et R&F ! Mais qui est donc ce Jean-Robert Jovenet (JRJ) ? Et c’est quoi, Extraballe ? C’était un groupe des années 78-84, et JRJ était son chanteur-leader-guitariste-songwriter, bref, son âme et son corps. Pourquoi en parler maintenant ? Et pourquoi pas ? JRJ a quitté notre monde terrestre en novembre dernier. Il est mort comme il a vécu et chanté, dans l’indifférence générale. Même moi qui aimait Extraballe, qui avait acheté leurs albums à l’époque, je les avais complètement oubliés, et j’ignorais le destin de JRJ, jusqu’à ce papier d’Eudeline…

La rubrique musicale parlera de Temples – Sun Structures (2014) : On ne compte plus les projets de rock ou de pop psychédélique qui fleurissent un peu partout en ce moment. Si pour l’heure, seuls Jacco Gardner ou Tame Impala semblent en récolter les fruits, on a vu ou on voit émerger des artistes qui font forte impression : Froth, Morgan Delt, Doug Tuttle, Maston, et donc Temples pour n’en citer que quelques-uns.
Groupe formé dans le Northamptonshire en 2012 par le chanteur et guitariste James Edward Bagshaw et le bassiste Thomas Edison Warmsley, le groupe s’est vite fait remarquer avec un single brillant : « Shelter Song ». Un single vite épuisé, puis réédité avec le non moins remarquable « Colours To Life ». Suivront deux autres singles avant la sortie très attendue de ce Sun Structures

En écoute ici : http://www.youtube.com/templesofficial

La petite gâterie de la soirée sera «Le rêve américain pour tous» :

On considère souvent le XXe siècle comme le «siècle de l’Amérique». Et ceci n’est pas seulement dû au fait que les États-Unis aient bombardé et envahi qui ils voulaient, quand ils le voulaient.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : On considère souvent le XXe siècle comme le « siècle de l’Amérique ». Et ceci n’est pas seulement dû au fait que les États-Unis aient bombardé et envahi qui ils voulaient, quand ils le voulaient. Du glamour hollywoodien à Jackie O en passant par Britney Spears, la mode, les tendances et les styles américains ont tous été admirés ces cent dernières années. Et ce, jusqu’à durablement changer la façon dont les gens s’habillent, de la Pologne au Japon…


Bookmark and Share

La yohimbine du 9 Mars – Programme.

Jeudi 6 mars 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Jezabellia ♦ Site internet : http://www.jezabellia.com/. Ce groupe Toulousain composé de quatre musiciens aux univers bien différents nous délivre une alchimie entre rock et punk, le tout sur des textes en français. Un son rock saturé, écorché, sans artifices, mêlant l’émotion à l’énergie brute. Entre post-punk des années 80 et rock alternatif desservant des textes aux accents poétiques, Jezabellia nous offre des instants de vie, des états d’âmes

Le billet d’humeur sera «Le besoin déterminé» : Jeudi, je me traîne toute la journée avec cette sensation bizarre: j’ai faim, mais je sais pas de quoi. Le midi au restaurant, malgré un vaste choix, je parcours encore et encore la carte, dans l’attente d’une réaction de mon cerveau à la lecture d’un mot clef, en vain. Par dépit, je commande un plat neutre que j’ingurgite mécaniquement…

La rubrique musicale parlera de Cheveu – BUM (2014) : La sortie de ce nouvel album de Cheveu va enfin pouvoir nous permettre de corriger une injustice : comment a-t-on pu oublier d’écrire ne serait-ce qu’une ligne sur le groupe en 6 ans ? Comment, alors que l’on a particulièrement apprécié leurs deux premiers efforts (Cheveu en 2008 et 1000 en 2011), n’avons nous pas contribué à répandre la bonne parole : Cheveu est l’un des meilleurs groupes en France. Cette introduction en forme de mea-culpa  faîte, concentrons nous sur l’essentiel : BUM, troisième album du groupe donc, doté d’une pochette que n’auraient pas renié les Butthole Surfers…

En écoute ici : http://shop.bornbadrecords.net/album/bum?from=embed

La petite gâterie de la soirée sera «Les pandas sont fan de porno» :

Leur espèce s’éteindra s’ils ne font pas un effort au pieu !

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Fin 2012, un jeune panda appelé Tao Tao a été relâché dans la réserve naturelle de Liziping, en Chine. Il est le premier panda de l’histoire à être né en captivité et à réussir sa réintroduction dans un milieu sauvage, et ce surtout grâce à des documentaires pleins d’érotisme qui lui ont appris à s’accoupler dans la nature…



Bookmark and Share

La yohimbine du 2 Mars – Programme.

Mardi 25 février 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Le Festival « Les récréatives » ♦ Site internet : https://www.facebook.com/events/464233577010352/?source=1. Pour la troisième année consécutive l’association P’tite Lumière et Cie vous présente « Les Récréatives » festival mettant en avant les artistes féminines de la région et de l’hexagone tout cela autour de la journée des droits des femmes. Nous vous proposons donc un week-end haut en couleurs avec 3 jours de festivités . Cette année le festival met à l’honneur les DJETTES Toulousaines et aura lieu du jeudi 6 mars au samedi 8 mars dans divers lieux de notre belle ville rose. Expositions , musique , performances , danse et autres arts vous seront présentés par des femmes pour tout les genres…

Le billet d’humeur sera «Karma» : Mars. La tension monte, c’est imminent, mais nous avons accepté notre sort, nous ne fuirons pas. Nous savons que cela doit arriver, ce sera un soir, autour de 20 heures, quand la nuit nous aura poussés à allumer nos lumières, qu’ils pourront donc nous repérer depuis la rue. Ils sont organisés. Nous ne fuirons pas, notre lutte sera silencieuse : nous nous transformerons en ninjas, furtifs et discrets. C’est une fois par an et c’est comme une chanson de Christophe Maé ; toujours exactement pareil. L’immeuble vit normalement ; les portes qui claquent, les envoyés spéciaux qui s’égosillent dans les téléviseurs, les robinets qui vomissent dans les tuyauteries, la voisine qui jouit comme si c’était la dernière fois, quand soudain : plus un bruit. Silence effrayant de fin du monde qui sera vite rompu par le tintement des sonnettes, qui résonneront méthodiquement, porte après porte, étage après étage. Et ça montera, ça montera, ça se rapprochera dangereusement, puis ce sera notre tour. C’est immuable…

La rubrique musicale parlera de Go!Zilla – Grabbing A Crocodile (2013) : A la première évocation de Go!Zilla, on pense immédiatement à un monstre japonais ou pour les geeks à un outil de gestion de téléchargements, plus rarement à un duo garage venu d’Italie, composé de Luca Landi (guitare / chant) et Fabio Swirl (batterie). C’est pourtant bien à nos amis transalpins que nous devons cette heureuse découverte, ce Grabbing A Crocodile sorti chez Black Candy Records in Italie et distribué par rien de moins que Rough Trade en Europe…

En écoute ici : http://gozilla.bandcamp.com/album/grabbing-a-crocodile?from=embed

La petite gâterie de la soirée sera «Le thé au kratom est le grand remède des anciens héroïnomanes» :

Il est aussi très prisé des hyperactifs et des employés de bureau

Un jour, quelqu’un m’a parlé d’un bar qui vendait du thé infusé avec « une drogue étrange et illégale en Thaïlande, le kratom ». C’était suffisant pour éveiller ma curiosité. C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Un jour, quelqu’un m’a parlé d’un bar à Wilmington, en Caroline du Nord, qui vendait du thé infusé avec « une drogue étrange et illégale en Thaïlande, le kratom ». J’avais aussi entendu dire que cet endroit – un tiki bar appelé Kat 5 Kava qui ne servait pas d’alcool – était une sorte de laboratoire clandestin de meth ou un fumoir d’opium. C’était suffisant pour éveiller ma curiosité. Bien que le kratom existe depuis quelques temps, les médias s’attachent encore à la qualifier de « nouvelle drogue légale ». Les feuilles de kratom, qui proviennent d’un arbre originaire de Thaïlande, sont récoltées et séchées pour produire la drogue. Elle a été interdite en 1943, après que les Thaïlandais ont commencé à l’utiliser comme une alternative à l’opium et que le gouvernement s’est rendu compte qu’elle n’était pas taxée.


Bookmark and Share

La yohimbine du 23 Février – Programme.

Jeudi 20 février 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Dancers In Red ♦ Site internet : http://www.noomiz.com/dancersinred. Ils sont nés en 89, presque trente ans après les Rolling Stones,Black Sabbath, The Who et Led Zeppelin, les aînés de cette veine purement rock’n’roll dans laquelle ils se reconnaissent. Dancers in Red, Mathieu (guitare), Marion (basse) et Guillaume (batterie), annonce dans un riff que le rock est encore et toujours synonyme d’énergie renouvelable. Tellement amphétaminé, de l’énergie à revendre : une section rythmique débridée, une guitare brulante, une voix en porte-voix dans un anglais maîtrisé, le tout si follement live! En 2011 la sortie d’un deuxième EP « Let’s stay awake », une succession de chroniques, ainsi que plusieurs premières parties d’artistes confirmés comme Mademoiselle K, Cocoon, et Gaëtan Roussel, ont permis de placer le trio toulousain dans le peloton de tête des groupes à ne pas manquer ! Et malgré des influences Old School, l’ensemble reste très actuel… affaire à suivre! Let’s stay awake…how could you sleep?

Le billet d’humeur sera «Plan à trois, l’après» : Vous êtes un couple. Un soir, vous êtes à cette pendaison de crémaillère d’un cousin éloigné, l’ambiance est alcoolisée, vous sortez d’une gastro-entérite éprouvante, votre système immunitaire a morflé alors vous planez un peu et vous sentez prêt à toutes les folies et là, une occasion se présente. Cette jeune femme plutôt ouverte d’esprit vous propose de rentrer avec vous pour un plan à trois. Vodka  et rémission de gastro aidant, pourquoi pas ?… A dimanche soir !

La rubrique musicale parlera de Toy – Join The Dots (2013) : Toy, c’est un groupe anglais de Brighton, composé de Tom Dougall (chant / guitare), Dominic O’Dair (guitare), Maxim Barron (basse), Charlie Salvidge (batterie) et Alejandra Diez (claviers) qui a connu un petit buzz lors de la sortie en 2012 de son premier album homonyme. A mi chemin entre rock psychédélique et shoegaze, le cocktail proposé alors par nos anglais s’était avéré très séduisant même si on avait été un petit peu déçu. L’album nous avait semblé en deçà des promesses affichées avec leur premier single, l’extraordinaire « Left Myself Behind », absent dudit album. Ce premier album restait néanmoins un disque solide, d’un groupe au potentiel certain.

En écoute ici : http://youtu.be/O2IFGouxhkg

La petite gâterie de la soirée sera «Le triste sort des sorcières» :

Pour ne pas qu’on les assassine, on les enferme dans un camp rien que pour elles.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Au Ghana, les sorcières existent. Ou du moins, il y a assez d’accusations de sorcellerie pour que quelqu’un se soit senti obligé de créer des camps afin de les protéger de l’exécution. Les plus chanceuses atterrissent donc dans l’un des six camps à sorcières du Nord-Ghana, et sont prises en charge par les chefs de village ; mais même là, leur vie est loin d’être idyllique. Awabu nous a brièvement décrit ce qui était arrivé aux 800 femmes enfermées à l’air libre dans ces camps. Awabu est dans le camp de sorcières de Gambaga depuis cinq ans. « La femme de mon fils a rêvé que je la poursuivais avec un couteau. Au réveil, elle m’a accusée de sorcellerie, et mon propre fils l’a aidée à me battre, avec sept autres personnes. » Les histoires de sorcière présumée commencent toutes pareil. Après un mauvais rêve, une maladie ou un décès inexpliqué, une accusation de sorcellerie condamne ces femmes à vie. « Ils m’ont dit : ‘‘Ce soir, on va te tuer.’’ J’ai fait semblant d’aller chercher du bois et je ne suis jamais revenue. J’ai marché huit jours dans la brousse, où j’ai dû accoucher seule, pour rejoindre le camp de Gambaga. »


Bookmark and Share