Archive pour le mot-clef ‘L’émission « La Yohimbine »’

La yohimbine du 25 Mai – Programme.

Vendredi 23 mai 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Judie ♦ Site internet : http://www.judie.it/. Ce trio puise ses racines dans le rock et ses évolutions, mouvementées ou hypnotiques. Enveloppé par un chant passionnel où le langage est au service de l’émotion, Judie a de la ressource et semble déterminé à se distinguer des courants alternatifs. Confiants dans leur capacité à produire plus et à se renouveler, 2014 porte leur quatrième opus « Toy Soldier », enregistré à Toulouse au Studio de la Vierge. Une fois de plus le trio Judie affirme sa griffe et impose un univers sonore sans équivalent.

Le billet d’humeur sera «Le train (n’) entrera (pas) en gare» : Trop belle pour être vraie, cette histoire des trains trop larges pour les quais de gare, révélée par Le Canard Enchaîné. Si belle qu’elle tournait déjà en boucle sur BFM mardi soir, avant de s’épanouir aux radios du matin, avec toutes ses déclinaisons : le « mea culpa » de Réseau Ferré de France pour le brouillage de la communication avec la SNCF, et le génial « les régions ne sont pas des pigeons » du président de l’Association des Régions Françaises, le socialiste Alain Rousset (source apparente de la fuite canardesque) qui refuse de débourser le moindre centime sur les 50 millions (ou 80 ?) que devrait coûter le rabotage des quais de gare, pour y laisser entrer les TER, construits trop larges de 20 centimètres. Question annexe (et purement gratuite) : « Les régions ne sont pas des pigeons », combien de millions, pour le communicant qui a inventé la formule ?

La rubrique musicale parlera de The Vickers – Ghosts (2014) : Au cas où vous ne l’auriez pas compris, l’époque est au psychédélisme, que l’on nous sert un peu à toutes les sauces. Bon, remarquez on ne va pas se plaindre au vu de la qualité des livraisons récentes (Jacco Gardner, Doug Tuttle, Morgan Delt ou Temples).
Et l’état de grâce continue avec ce Ghosts des Vickers, combo venu d’Italie. Un groupe qu’on n’accusera pas de céder aux sirènes du temps, celui-ci existant depuis un bon moment et ayant déjà sorti un premier album, Fine For Now, en 2011.

En écoute ici : http://thevickers.bandcamp.com/album/ghosts?from=embed

La petite gâterie de la soirée sera «Faire du tourisme au Zimbabwe est l’incarnation même de la solitude» :

Mugabe comptait dessus pour relancer l’économie, mais ça a l’air râpé.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Vous n’avez sûrement jamais vu d’agence de voyages proposant des séjours tout compris au Zimbabwe. C’est sans doute lié à l’histoire du pays, faite de génocides et de répressions – deux choses qui peuvent facilement gâcher des vacances. Quelle qu’en soit la raison, le Zimbabwe ne figure généralement pas dans les priorités des occidentaux en manque d’exotisme, et ce malgré ses paysages magnifiques et ses habitants chaleureux. A dimanche soir !!


Bookmark and Share

La yohimbine du 11 Mai – Programme.

Mercredi 7 mai 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Ronny and Clyde ♦ Site internet : http://ronnyandclyde.bandcamp.com/album/ronny-and-clyde-e-p-physique-2014. Ronny and Clyde comme son nom ne l’indique pas est le point de conjonction d’une seule et même personne, Gilles Pedoussaut. Cet artiste singulier et cet irréductible aventurier s’est lancé le défi à 50 ans, dans une sorte de palier de décompression, de chanter et de mettre en musique sa trajectoire improbable et fantasque de vie… Et c’est grâce à la rencontre avec de jeunes musiciens, audacieux et talentueux, issus du conservatoire de musique classique de Toulouse (Jean Baptiste Azanza à la contrebasse, Luc Blanchot au violoncelle et Théo Teboul à la batterie) que l’aventure intérieure peut voir le jour en 2011. Le résultat est un premier E.P 5 titres autoproduit « Fleurs de peau » aux accents Waitsien et à la verve Brautigantesque ! Cette expérience contre-culturelle à la française est à découvrir, absolument, sur scène…SORTIE DU SECOND E.P FEVRIER 2014…

Le billet d’humeur de l’équipe de Psychedelic Révolution : Sébastien, Pierre, Romain et consorts animeront d’entrée cette émission avec humour, dérision, provocation… Avec un billet d’humeur qui sera d’ une forme courte, informationnelle, humoristique, souvent satirique avec des infos musicales, des dates de concerts… Le billet d’humeur est le lieu de l’indignation, du coup de gueule, du fou rire. C’est une prise de parole individuelle qui sort le journal d’un certain conformisme, d’une routine. Le billet d’humeur, parfois proche en longueur de la chronique, c’est donc un auteur qui impose sa marque, son style. Mais le billet peut être une œuvre collective. L’humour grinçant, l’ironie sont des composantes importantes du billet.

La rubrique musicale parlera de Delaney Davidson – Swim Down Low (2014) : On avait découvert sur le tard Delaney Davidson. Il a fallu la réédition il y a deux ans par Casbah Records de Ghost Songs, son deuxième album, pour que le folk habité du néozélandais atteigne nos esgourdes qui n’en demandaient pas temps. La qualité des compositions du bonhomme n’ont fait qu’attiser notre curiosité quand on a appris la sortie de ce nouvel album du troubadour, Swim Down Low, sur Outisde Inside. En écoute ici : http://youtu.be/U7NeTpP_IfE


Un homme, son chien et sa montre.

La petite gâterie de la soirée sera «Poutine offre ses montres à des inconnus dans la rue» :

Du coup on se demande : comment fait-il pour avoir toutes ces montres ?

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Vladimir Poutine est un homme de symboles, le genre de mecs qui vous fait clairement comprendre qui commande (au cas où vous n’auriez pas compris : c’est effectivement Vladimir Poutine qui commande.) Quand il n’est pas le torse à l’air en train de combattre des poissons, traverser les plaines de Sibérie sans chemise à cheval ou de tirer à l’arbalète sur une baleine depuis un bateau à moteur – toujours dévêtu – il traverse les provinces russes pour distribuer des montres de luxe à des passants, systématiquement enchantés. Quand il est d’humeur plus extravagante, il se contente de les lancer du haut d’un pont. Officiellement, Vladimir Poutine gagne environ 140 000 euros par an, c’est – ridiculement – moins que François Hollande ou que David Cameron. Cependant, la collection de montres de Vladimir est estimée à plus de 600 000 euros, ce qui prouve que le président russe, possiblement, se fait de l’argent ailleurs… A dimanche soir :)


Bookmark and Share

La yohimbine du 20 Avril – Programme.

Mercredi 16 avril 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Man-size ♦ Site internet : man-sizeofficiel.tumblr.com/.

Man-Size est un homme
Man-Size « fait le rock »
Man-Size met des grosses guitares sur des machines et chante en anglais
Man-Size est un chat
PROFIL : rock futuriste
MOTEUR : à explosion
DATE DE CRÉATION : 2010
SES QUATRE POINTS CARDINAUX : Deus – Blues Explosion – Joy Division – Depeche Mode
TEMPÉRAMENT: nerveux

Le billet d’humeur sera animée par l’équipe de Psychedelic Révolution : Sébastien, Pierre, Patrick et consorts animeront d’entrée cette émission avec humour, dérision, provocation… Avec un billet d’humeur qui sera d’ une forme courte, informationnelle, humoristique, souvent satirique. Elle s’apparente à la fois au « witz » freudien, ou mot d’esprit, et au pamphlet. La forme est aussi ancienne que la presse. Le billet d’humeur est le lieu de l’indignation, du coup de gueule. C’est une prise de parole individuelle qui sort le journal d’un certain conformisme, d’une routine. Le billet d’humeur, parfois proche en longueur de la chronique, c’est donc un auteur qui impose sa marque, son style. Mais le billet peut être une œuvre collective. L’humour grinçant, l’ironie sont des composantes importantes du billet.

La rubrique musicale parlera de Night Beats – Sonic Bloom (2013) : Venus d’Austin, les Night Beats avait proposé en 2011, chez Trouble In Mind, un premier album plein de classe d’un grand classicisme mais en même temps d’une redoutable efficacité. Il aura fallu attendre deux ans pour pouvoir écouter un successeur à cet album homonyme, cette fois ci en co-prod Reverberation Appreciation Society (label de l’Austin Psych Fest) et Burger Records.

En écoute ici : http://nightbeats.bandcamp.com/album/sonic-bloom?from=embed


La petite gâterie de la soirée sera «Les stoners possèdent désormais leur propre monnaie» :

Les pères fondateurs des États-Unis troquaient des graines de chanvre. Aujourd’hui, les dignes représentants de l’industrie de la marijuana échangent des potcoins.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé :

Les pères fondateurs des États-Unis comme George Washington et Thomas Jefferson troquaient des graines de chanvre. Aujourd’hui, les dignes représentants de l’industrie de la marijuana échangent des potcoins.

Cette nouvelle monnaie électronique est détenue par des dispensaires de cannabis à usage médical, des cultivateurs de weed, des coffee shops du Colorado et quelques entrepreneurs désireux de mettre un peu d’argent de côté.



Bookmark and Share

La yohimbine du 6 Avril – Programme.

Mercredi 2 avril 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Release party Sound Sweet Sound @ La Dynamo ♦ Site internet : https://www.facebook.com/events/1500072300220090/?ref=22&source=1. Comme promis, le groupe de rock psychédélique Sound Sweet Sound sortira officiellement son deuxième album à La Dynamo (Toulouse), à l’occasion d’une grande fête gratuite, basée sur une participation libre mais nécessaire!

Au menu:
- un apéro avec tous les KissBankers qui nous ont soutenu, ainsi bien sûr que les amis, les proches et les artistes qui travaillent depuis plusieurs mois sur ce projet!
- Un concert exclusif du collectif Psychedelic Sessions! Enfant logique de la mouvance The Psychedelic Revolution, les groupes de rock psyché Toulousain (She Hunts Koalas, Substitut, The Rusty Bells entre autres) se réuniront sur scène pour une nouvelle expérience musicale, entre énergie rock’n'roll et improvisations chamaniques!
- Enfin, le groupe Sound Sweet Sound jouera l’intégralité de son second album, plus quelques surprises! Il sera dévoilé également le deuxième clip du groupe, illustrant la chanson Holy Songs!
Le tout agrémenté de performances artistiques, de vidéos projections et de jeux de lumières!
L’album « Holy Songs and Human Scenes sera disponible ce soir là, objet réunissant un CD et un DVD, pour entrer à fond dans l’univers de Sound Sweet Sound!


Le billet d’humeur sera «Chuck Berry, un p’tain de génie» : Chuck Berry ? Pourquoi maintenant ? Parce que j’en ai envie. Pour oublier quelques minutes la résurgence décomplexée de la peste brune en notre beau pays. Et pour chanter un des génies un peu oubliés ou snobés du XXe siècle (bien que son œuvre soit omniprésente à travers… tous les morceaux de rock depuis soixante ans).

La rubrique musicale parlera de Morgan Delt – Morgan Delt (2014) : Nos auditeurs le savent, la compilation Rubble est un must du genre pour tous les amoureux des sixties. Un double coffret de vingt disques, une somme monumentale de titres renversants. Si vous ne connaissez pas encore ces compilations, on vous en recommande chaudement l’acquisition puis l’écoute en parcourant les articles de nos amis de Planetgong consacrés à ces dernières sous la plume inimitable du sieur Béroalde de Fuzz. S’il on vous parle des Rubble, c’est que cet album de Morgan Delt semble en être le reflet, la suite logique et ce, dans son volet le plus psychédélique.

En écoute ici : http://morgandelt.bandcamp.com/album/morgan-delt-2?from=embed

La petite gâterie de la soirée sera «Allume ton bang et écoute cette putain de compilation de Wizard Rock» :

Entre le Vietnam, Nixon, et Peter Frampton, qu’est-ce que tu pouvais faire durant les années 70, sinon te défoncer et balancer des riffs monolithiques ?

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Entre le Vietnam, COINTELPRO, Nixon, Peter Frampton, Barry Manilow et tous les autres trucs horribles qui ont ravagé les années 70, il était normal pour tous les gens munis à l’époque d’une guitare et/ou d’une moustache de se défoncer au méga-max. Si vous vous étiez suffisament bien démerdé pour échapper à l’armée, vous saviez que votre esprit devait à tout prix aller tenter sa chance ailleurs, et pour des légions d’ados nord-américains, la porte de sortie a été la Sainte Trinité formée par Black Sabbath, Led Zeppelin et un sachet de weed locale bas-de-gamme… A dimanche soir :)

https://soundcloud.com/numerogroup


Bookmark and Share

La yohimbine du 9 Février – Programme.

Jeudi 6 février 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Phosphore ♦ Site internet : http://www.phosphore-groupe.fr/. PHOSPHORE, c’est du Rock 100% Français! S’affranchissant des modes et tendances, avec des riffs accrocheurs et des lignes mélodiques aux influences multiples, PHOSPHORE évolue dans la mouvance du Rock Alternatif et Indépendant. Bousculant les idées reçues, PHOSPHORE entraîne le public dans un univers d’où il ne ressort jamais indifférent. Mêlant énergie et émotion, le groupe fustige la pensée unique et le politiquement correct au travers de textes impertinents à l’humour subtil, miroirs de l’actualité et des préoccupations de chacun. Mais chez PHOSPHORE, même au cœur des ténèbres, il y a toujours une lueur d’espoir… Créé en octobre 2011 en région Toulousaine, PHOSPHORE est d’abord une histoire d’amitié née de la rencontre de 4 garçons qui avancent en toute simplicité et dans la bonne humeur, avec des projets plein la tête mais les pieds sur terre.

Le billet d’humeur sera «  Le jour où j’ai arrêté de me savonner le cul » : Je ne me savonne plus. Ne prenez pas cet air dégoûté. Que les choses soient claires : je me lave mais je n’utilise plus de savon. Depuis près de deux mois maintenant, j’ai décidé de tester cette nouvelle tendance après avoir lu un témoignage sur le Net. Cette personne disait avoir arrêté de se savonner sous la douche, n’utilisait plus de shampoing et… le vivait très bien. Voire le vivait mieux. Challenge accepted. Je me lance dans l’aventure, espérant juste que mes proches et mes collègues de radio FMR ne s’en apercevront pas. Ils n’y ont vu que du feu. Concrètement, je me douche simplement à l’eau, y compris les cheveux, mais je continue à me laver les mains après être passée aux toilettes. Je mets toujours du déodorant, je me lave toujours les dents avec du dentifrice deux fois par jour. Pour atypique que soit cette démarche, elle n’est pas non plus extrême. L’avantage, c’est que je n’expose plus mon corps aux produits chimiques que contiennent tous ces gels douche aux parfums plus exotiques les uns que les autres. Et, une fois par semaine, je frotte mon corps avec un gant de gommage pour éliminer les cellules mortes sur ma peau.

La rubrique musicale parlera de Magic Trick – River Of Souls (2013): 2013 aura été une année spéciale pour Tim Cohen qui n’aura pas eu la même débauche d’énergie qu’à l’accoutumée. Un seul EP pour les Fresh And Onlys et donc un album sous le nom de Magic Trick. C’est déjà beaucoup mais on s’était presque habitué au rythme de stakhanoviste de ce magicien de la pop.
Niveau backing band, on ne change pas une équipe qui gagne et Tim Cohen est toujours entouré des mêmes compagnons, Noelle Cahill, James Kim et Alicia Vanden Heuvel. Steve Peacock qui avait déjà illuminé de son jeu de guitare « Daylight Moon » sur The Glad Birth Of Love assure le solo sur « My World » tandis que Tom Heyman vient tenir la guitare sur 4 pistes (dont une pedal steel sur « Beloved One »). Un Tom Heyman que l’on connaît pour avoir joué avec Girls sur Broken Dreams Club.

En écoute ici : http://emptycellarrecords.bandcamp.com/album/river-of-souls?from=embed


La petite gâterie de la soirée sera « Spécial fait divers : Un homme a fait l’amour à un chariot à boissons dans un train » : Vivre un amour interdit avec un objet inanimé.

C’est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde. Résumé : Je me souviens d’une brève que j’ai lue il y a quelques années sur une femme amoureuse d’une montagne russe. « Objectum sexualité », c’est comme ça qu’elle appelait son inclination, et elle se tapait régulièrement des centaines de kilomètres de route pour se lover dans les barres de sécurité de son amant virevoltant. Je me rappelle, l’histoire m’avait marqué – je trouvais ça plutôt chou, un conte moderne sur un amour interdit.


Bookmark and Share

La yohimbine du 19 Janvier – Programme.

Mercredi 15 janvier 2014

La « Yohimbine », une émission Toulousaine exclusive sur radio FMR. Tu peux nous écouter sois en streaming (: http://giss.tv:8000/radio-fmr.mp3.m3u) ou sur la bande FM (89,1 MHz-Toulouse), tous les dimanches soirs à partir de 20 h. Sens de l’humour, esprit provocateur, des animateurs vigoureux, des invité(e)s, des billets d’humeur, des rubriques, des chroniques, des découvertes d’artistes musicaux avec un soupçon de musique alternative et beaucoup de rock psychédélique… Voila! La recette de la « Yohimbine ».

Page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pages/La-Yohimbine-Emission-radio-sur-FMR-8910-Mhz/210105625784295

Nos invité(e)s : Rejane And The Copper Band ♦ Site internet : rejaneandco.com/‎. Jeune femme au regard pétillant et à l’éternel sourire, Réjane et sa joie de vivre nous entraînent dans un univers fantaisiste et pittoresque. Sous sa plume, dès son plus jeune âge déjà, des personnages guidés par des sentiments complexes prennent vie. Les feuillets s’accumulent alors … En écrivant ou en dessinant, elle exprime la vie, l’amour, la générosité ou la plénitude. Sa passion pour le chant et son talent la guident finalement vers de solides projets musicaux. Issus de la rencontre en septembre 2011 avec Robin, guitariste compositeur et arrangeur, les premiers titres originaux proposés par le duo créent un engouement certain qui les poussent vers la scène. Inspiré par les grands classiques, tout comme par les mythes contemporains, Robin mélange et harmonise les styles comme de la peinture sur une toile. Pour rester fidèle aux arrangements des titres, deux musiciens sont recrutés. Didier, percussionniste, et Ludi, bassiste, viennent enrichir la formation qui portera désormais le nom de « Réjane and the Copper band ». En octobre 2012, le groupe se pare de son premier EP « The Reason Why ». Teinté de notes blues et jazzy, il est le parfait alliage entre les sonorités pop rock de Gossip et les mélodies suaves de Norah Jones, fidèle à l’identité musicale du groupe. Avec la sortie du disque, les graphismes et les décors scéniques ont été pensés ou remaniés. Très apprécié du public, un gramophone géant a, par exemple, été confectionné pour les concerts, crachant des volutes de fumée ! Après quelques scènes remarquées telles que le mandala à Toulouse ou le Sunset Sunside jazz club à Paris, décision est prise, dans le courant de l’année 2013, de s’offrir les services de Julien, saxophoniste, et Laetitia, pianiste virtuose, pour le plus grand plaisir du public….

La Chronique de l’éveil par Damien Lopez des « Mazes Architects » : Chronique n°4 – « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ». Cette citation de Gandhi porte en elle une grande sagesse. La société que nous formons est faite de chacune des individualités. Comme les cellules d’un organisme, si une cellule évolue, elle aide les autres à en faire de même . Cette rubrique nous présente plusieurs défis : si nous réussissons à être totalement présent et à faire un pas à la fois,  nous réussirons aussi à vraiment appréhender les réalités que sont notre corps énergétique, le lâcher-prise, le pardon et le non-manifeste, etc… C’est que nous saurons nous ouvrir au pouvoir transformateur. Nous nous élèverons rapidement vers les hauteurs où nous pourrons respirer un air plus léger propre à la spiritualité. Même si le périple où nous emmène Damien Lopez présente des défis!

La rubrique musicale parlera de Neils Children – Dimly Lit (2013) : Erratique et chaotique. Audacieuse et insaisissable. Tels sont les termes qui viennent à l’esprit quand il s’agit d’évoquer l’oeuvre et la carrière des Neils Children. Sortes de losers magnifiques lors du renouveau du rock anglais au début de la décennie précédente, le groupe n’a jamais récolté, si ce n’est la gloire, au moins la reconnaissance qu’il méritait. Avec ce genre d’album on évite pas une certaine langueur mais le duo n’hésite pas à varier quelques peu les rythmes sans perdre en cohérence. Ainsi l’instrumental « The Way The Web Was Woven », la synthétique Never Could Be Any Other Way ou la plus pêchue « Trust You » mettent en valeur le travail du groupe sur « Warm Wave », « Spectral » ou « What’s Held In My Hands » pour un résultat tout simplement brillant.
Un retour remarquable. On espère juste que ce Dimly Lit ne sonnera pas comme un chant du cygne.

En écoute ici : http://boudoirmodernerecords.bandcamp.com/album/neils-children-dimly-lit?from=embed

La petite gâterie de la soirée sera « J’ai un billet de 10 yuan dont tous les Chinois ont peur » : C‘est la rubrique des activités immorales, du journalisme d’investigation à deux balles et des débats de merde.

Mao, une rose, un paysage montagneux et des tampons subversifs.

Résumé : J’ai un billet chinois très spécial. Il vaut 10 yuan, mais il se peut qu’il s’agisse de ma possession la plus précieuse. Sur le recto, on voit le portrait dessiné de l’ancien leader du Parti commniste chinois, Mao Tsé-Toung. La rumeur veut qu’il passait chaque nuit avec une fille différente, une fille de paysan vierge, parce qu’il pensait que cela l’empêcherait de vieillir. Mais ce n’est pas ce qui fait de ce billet un objet si spécial. Le truc, c’est que dans un pays qui connaît une croissance économique si rapide, et où tout tourne autour de l’argent, personne n’accepte ce billet. Il n’a pratiquement aucune valeur. Et aujourd’hui, je sais pourquoi…


Bookmark and Share