Archive pour le mot-clef ‘vernissage’

Sam 11 Jan : Pimp my Bar #2 by 100 PRESSION ︻╦╤─ Dj No Breakfast & Deuce @ Le Nasdrovia

Mardi 7 janvier 2014


PIMP MY BAR #2, changement de décor pour le Nasdrovia (2 rue Maletache à Toulouse), les Nantais du Collectif 100 Pression (certains se souviennent peut être de l’exposition « GlasNostDead » de 2009 dédiée à la Russie à la galerie Ghp(†) *. http://www.espaceghp.com/2010/05/18/glasnost-dead/

Cette semaine le collectif investit le Nasdrovia et retape toute la déco. Vernissage prévu SAMEDI 11 JANVIER à 19h.


++ Event FB: https://www.facebook.com/events/721733181177711/

RARE EXOTIC SPACE RETRO FUTURISTIC SOUNDS!

Aux platines et disques vinyles: Dj No Breakfast & Deuce « l’enfant du pays » réunis une fois de plus pour une sélection chelou cool

… jusqu’à pas d’heure!!!

︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─

écoutez DJ NO BREAKFAST tous les mercredis de 19:00 à 20:00 pour son émission Mamie Van Doren In Xanadu sur radio FMR 89.1 // www.radio-fmr.net

♫ podcasts: http://mixcloud.com/djnobreakfast

&

écoutez DEUCE & Mitsu The Cat tous les mardis de 20:00 à 21:00 pour leur émission unikradioshow sur radio CampusFm 94 // www.campusfm.fr

♫ podcasts: http://unikradioshow.blogspot.fr/

︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─ ︻╦╤─

*100 PRESSION:
Collectif Nantais formé autour des arts graphiques, a construit une attaque en règle de l’imagerie servile en s’appuyant sur un noyau dur de six artistes en résidence de création et en faisant appel à des plasticiens, mobilisés dans tout l’hexagone. Guillaume Jolly, The Postman Quartet, Kazy, The Blind, Scheme, Ryngar, Muy, GratosMarion Jdanoff, taxidermiste papivore, a prêté main-forte à l’offensive.
http://www.100pression.com/

Le Nasdrovia
2 rue maletache, 31000 Toulouse


Deuce & The Postman Quartet @ GlasNostdead (2009 – galerie GHP – Toulouse)


Bookmark and Share

jeu 14 juin 18:30 sortie de la revue Multiprise n°23 @ Jardins du Château D’eau

Lundi 4 juin 2012

jeudi 14 juin 2012 18:30 @ Le Château d’Eau, Toulouse. Christophe Giffard, l’ Atelier Deux-mille , le Tetalab, Bobeetch & Dj Mike Hilo, Dj No Breakfast & Landry le Laundrymix ( guachafita ), Pwik Beach . Lancement du numéro 23 de la revu Multiprise Revue .
► event : https://www.facebook.com/events/151702751621346/


Bookmark and Share

vend 4 nov vernissage expo « toits et moineaux » @ les musicophages.

Jeudi 3 novembre 2011

vend 4 nov /// 19:00 /// vernissage expo « toits et moineaux » du collectif « Mer Profonde » (Megi Xexo et Fräneck) /// @ les musicophages, 6 rue de la bourse, Toulouse /// Ouvert les mercredis et les samedis de 14:30 à 18:30 ///  De petits évènements seront à venir chaque samedi.

facebook event


Bookmark and Share

vend 17 juin 18:30 sortie de la revue Multiprise n°21 @ Le Château D’eau, Toulouse.

Mercredi 15 juin 2011


Vend 17 juin 2011 à partir de 18:30

dans les jardins du Château D’Eau, 1 place laganne, Toulouse.

à l’occasion de la sortie du numéro 21 de la revue Multiprise.

Tirages sérigraphiés par Clean Graphics

Sélection musicale par Dj No Breakfast et Mister Supa


Bookmark and Share

vendredi 27 mai 19h vernissage exposition collective « Da Mental Vaporz » @ galerie GHP

Jeudi 19 mai 2011

Vendredi 27 mai à 19h

Dernier vernissage « Street Party »  à la galerie GHP, 11 descente de la halle aux poissons à Toulouse.

Avec Dj No Breakfast (FMR)  et Mister Supa (Campus FM) aux platines.

Pour la première fois, le collectif  DMV réunit ses neuf membres pour une exposition exclusive !
Ainsi Dran, Bom-K, Brusk, Sowat, Gris, Jaw, Blo, Kan et Iso investiront la galerie jusque dans ses moindres recoins pour y présenter un florilège de peintures, dessins et installations.
Considéré comme l’un des meilleurs groupes d’artistes post-graffiti d’Europe, DMV étonne par son inventivité et sa complémentarité. Connu pour ses peintures murales spectaculaires et monumentales, le collectif DMV aura à cœur de marquer les esprits dans un tout autre registre : une exposition réussissant à affirmer l’unité du groupe tout en laissant les individualités s’exprimer.
Des éditions limitées de digiprints, sérigraphies et objets multiples seront également proposées. Sans oublier une série d’événements spéciaux à ne pas manquer.

Si ce n’est pas déjà fait S I G N E Z la pétition pour soutenir le GHP, car ce lieu est menacé de fermeture.

Toutes les infos ici :

http://comiteghp.blogspot.com/

la pétitition c’est là :

http://www.petitions24.net/soutien_a_la_galerie_ghp

le site web de la galerie:

http://easpaceghp.com


Bookmark and Share

mercredi 20 avril 18h vernissage « merci mamie » @ Les Musicophages

Mercredi 20 avril 2011

mercredi 20 avril 18h aux Musicophages, 6 rue de la bourse. Exposition jusqu’au 20 mai.

Vernissage de l’exposition « merci mamie » avec Roxane Rastrelli, Virginie Faure, Mathieu Regamey et Marjorie Calle, accompagné en musique par Mathieu (face b), Boys on the dock et notre amie la blanquette de veau !

Viens sinon ta grand mère ne te donnera plus d’argent !


Bookmark and Share

vernissage expo « mémoire industrielle » @ Centre Culturel Des Mazades

Mardi 22 février 2011

Exposition collective « Mémoire industrielle » du 21 Fevrier au 18 Mars 2011

Centre Culturel Des Mazades, 10 av. des Mazades, 31 200 Toulouse.

vernissage le jeudi 24 fevrier à 18h30 avec Dj No Breakfast et Frank Flim Flam de radio FMR.

facebook: mémoire industrielle

artistes: Dark, Dspri, Keyler, Mikoz, Spazm, Spot et Xerou


Bookmark and Share

jeudi 24 fevrier 18h30 vernissage expo « mémoire industrielle » @ Centre Culturel Des Mazades.

Lundi 21 février 2011

Exposition collective « Mémoire industrielle » du 21 Fevrier au 18 Mars 2011

Centre Culturel Des Mazades, 10 av. des Mazades, 31 200 Toulouse.

vernissage le jeudi 24 fevrier à 18h30 avec Dj No Breakfast et Frank Flim Flam de radio FMR.

Dark, Dspri, Keyler, Mikoz, Spazm, Spot et Xerou sont des membres actifs de la scène graffiti toulousaine actuelle. En dehors de quelques murs plus ou moins officiels, les rares endroits où ils peuvent s’exprimer librement et faire évoluer leur art à l’abri de la répression et des coups de Karcher sont les terrains vagues et les friches industrielles … et ils en sont tombés amoureux à jamais!

Par le biais de l’exposition collective « Mémoire industrielle », ils vous invitent à les suivre dans leur univers, à passer outre le panneau « chantier interdit au public » . Jetez un coup d’oeil discret derrière vous pour voir si on ne vous observe pas, escaladez la palissade à l’aide d’une palette ou d’un caddie qui traîne (attention de ne pas vous couper les doigts), passez par le trou dans le grillage à droite derrière les ronces, et vous y êtes!

Un monde parallèle, un joyeux chaos où la nature a, malgré tout, repris ses droits et où se retrouvent les rebuts de notre société: des déchets industriels, des fantômes d’ouvriers licenciés, des objets de consommation « en fin de vie », des marginaux de tous poils et, bien sûr, des graffitis.

Mais ce que ces peintres urbains affectionnent par-dessus tout (au point de les rechercher à l’aide de photos par satellite), ce sont les friches industrielles encore inexplorées par d’autres graffeurs. On y trouve une ambiance particulière, comme si le temps s’était arrêté, et surtout des murs « vierges », marqués par l’industrie et les intempéries. Autant de nouveaux supports avec des matières, des couleurs et des formats variés où « poser » leurs graffs, en s’adaptant à l’atmosphère du lieu.

Depuis des années, ils arpentent les zones industrielles et les campagnes de la région et même du pays, et y glanent des souvenirs symboliquement chargés de mémoire industrielle. Photos de ruines contemporaines, tiroirs cabossés, plaques signalétiques rouillées, bidons rongés, cahiers de comptes abandonnés, plans industriels piétinés, tampons éparpillés… Ce sont ces objets qu’ils ont choisi d’utiliser comme supports ou comme outils pour les recycler, leur redonner vie, comme ils l’auraient fait pour un mur d entrepôt abandonné.

Travaillant la matière brute des vieux murs et des matériaux usés par le temps, ils réhabilitent à leur manière ces lieux et ces objets abandonnés par l’homme, témoins de drames écologiques et humains, questionnant petits et grands sur l’avenir d’une société du gâchis.

Voilà le lien vers un dossier complet téléchargeable avec un texte explicatif, et une présentation des artistes participants à l’exposition.

facebook mémoire industrielle


Bookmark and Share

jeudi 24 fevrier 18h30 vernissage expo « mémoire industrielle » @ Centre Culturel Des Mazades.

Lundi 21 février 2011

Exposition collective « Mémoire industrielle » du 21 Fevrier au 18 Mars 2011

Centre Culturel Des Mazades, 10 av. des Mazades, 31 200 Toulouse.

vernissage le jeudi 24 fevrier à 18h30 avec Dj No Breakfast et Frank Flim Flam de radio FMR.

facebook: mémoire industrielle

Dark, Dspri, Keyler, Mikoz, Spazm, Spot et Xerou sont des membres actifs de la scène graffiti toulousaine actuelle. En dehors de quelques murs plus ou moins officiels, les rares endroits où ils peuvent s’exprimer librement et faire évoluer leur art à l’abri de la répression et des coups de Karcher sont les terrains vagues et les friches industrielles … et ils en sont tombés amoureux à jamais!

Par le biais de l’exposition collective « Mémoire industrielle », ils vous invitent à les suivre dans leur univers, à passer outre le panneau « chantier interdit au public » . Jetez un coup d’oeil discret derrière vous pour voir si on ne vous observe pas, escaladez la palissade à l’aide d’une palette ou d’un caddie qui traîne (attention de ne pas vous couper les doigts), passez par le trou dans le grillage à droite derrière les ronces, et vous y êtes!

Un monde parallèle, un joyeux chaos où la nature a, malgré tout, repris ses droits et où se retrouvent les rebuts de notre société: des déchets industriels, des fantômes d’ouvriers licenciés, des objets de consommation « en fin de vie », des marginaux de tous poils et, bien sûr, des graffitis.

Mais ce que ces peintres urbains affectionnent par-dessus tout (au point de les rechercher à l’aide de photos par satellite), ce sont les friches industrielles encore inexplorées par d’autres graffeurs. On y trouve une ambiance particulière, comme si le temps s’était arrêté, et surtout des murs « vierges », marqués par l’industrie et les intempéries. Autant de nouveaux supports avec des matières, des couleurs et des formats variés où « poser » leurs graffs, en s’adaptant à l’atmosphère du lieu.

Depuis des années, ils arpentent les zones industrielles et les campagnes de la région et même du pays, et y glanent des souvenirs symboliquement chargés de mémoire industrielle. Photos de ruines contemporaines, tiroirs cabossés, plaques signalétiques rouillées, bidons rongés, cahiers de comptes abandonnés, plans industriels piétinés, tampons éparpillés… Ce sont ces objets qu’ils ont choisi d’utiliser comme supports ou comme outils pour les recycler, leur redonner vie, comme ils l’auraient fait pour un mur d entrepôt abandonné.

Travaillant la matière brute des vieux murs et des matériaux usés par le temps, ils réhabilitent à leur manière ces lieux et ces objets abandonnés par l’homme, témoins de drames écologiques et humains, questionnant petits et grands sur l’avenir d’une société du gâchis.

Voilà le lien vers un dossier complet téléchargeable avec un texte explicatif, et une présentation des artistes participants à l’exposition.

facebook: mémoire industrielle


Bookmark and Share

vend 11 fev 2011 vernissage exposition « l’odyssée de l’espace » @ Espace Des Arts de Colomiers

Jeudi 10 février 2011

dessin: Jean Jullien

Vendredi 11 fevrier 2011 à 19h, entrée libre.

Centre d’art contemporain de Colomiers – l’Espace des arts.

Vernissage de l’exposition rétrospective des 22 ans de l’Espace Des Arts.


A l’occasion de la dernière exposition au 43 rue du centre avant son déplacement au Pavillon Blanc, Médiathèque – Centre d’art de Colomiers, le centre d’art propose deux événements culturels qui viennent ponctuer ce dernier projet. Préfiguration de la programmation culturelle du futur lieu, ces deux événements sont conçus en partenariat avec des associations actives sur le territoire de la création, radio FMR (événement radiophonique du 4 mars) et la revue Multiprise (soirée du 18 mars) et proposent chacun une programmation à part entière.

Plus d’infos sur www.ville-colomiers.fr

Centre d’art contemporain de Colomiers – l’Espace des arts
43 rue du centre – 31770 Colomiers // Tél. : 05 61 15 31 76 / 05 61 15 21 78
espacedesarts@mairie-colomiers.fr // www.ville-colomiers.fr

Horaires d’ouverture
Du mar. au ven. 13 h-19 h / sam 11 h-17 h

Accès
Depuis Toulouse : métro ligne C depuis la station « Arènes » (10mn), arrêt Gare de Colomiers, puis 10 mn à pied en direction du centre ville / ligne de bus n° 64
En voiture : N124 Toulouse-Auch, sortie n° 4 puis direction plein centre

dessin: Jean Jullien


Bookmark and Share